En ville

La friche Condroyer : une réserve naturelle d’insectes à préserver

Accessible aux seuls marchands de primeurs de la rue de la République, qui y ont improvisé leur aire de stockage, la friche boisée de l’îlot Condroyer fait l’objet depuis bientôt un an d’une attention particulière. Elle a inspiré à Plaine commune le projet d’un square, de 4900 m2, que viendraient border avec 115 nouveaux logements, des petits immeubles collectifs et maisons de ville. Sur les 15 000 m2 de ce futur programme, disparaîtront par conséquent les bâtiments désaffectés de la galerie Bulle et de l’ancien cinéma, côté rue de la Rép, ainsi que l’ancienne cuisine municipale, qui voisine rue Émile-Connoy avec la PMI. Laquelle serait déplacée pour offrir au square son entrée principale. Affiné en concertation avec les habitants en démarche-quartier, ce programme a encore fait l’objet d’une réunion publique le mardi 20 octobre, avec… un entomologiste.

« Une diversité d’arbres et d’habitats »

Bruno Mériguet, de l’Office pour les insectes et leur environnement, avait été sollicité pour observer ce périmètre, où coexiste avec la précieuse friche un espace public pour accéder aux PMI, crèche et foyer départemental de l’enfance. Et pour lui, ce sont là « deux pays ». L’un, au gazon ras tondu et aux plantes ornementales pauvres en nectar, n’est fréquenté, outre le public de passage, que par la population commune des fourmis, cloportes, perce-oreilles, gendarmes ou coccinelles Arlequin. Sur les quelque 1000 m2 de friche, il a relevé par contre « une très grande variété de plantes », généreuses en pollen, des sols souples et vivants, « une diversité d’arbres et d’habitats », où prospèrent coléoptères, bourdons, abeilles solitaires, syrphes, etc., et des « espèces indicatrices de la qualité des milieux forestiers ».

« Faire un site pilote pour arrêter l’usage des pesticides »

D’une « richesse notable pour un tout petit boisement en milieu urbain », cette friche sera en majeure partie préservée avec les garanties de son futur statut d’EBC (Espace boisé classé) résultant d’un transfert à l’occasion de la modification du plan d’occupation des sols. Néanmoins, et pour mieux protéger ces hôtes, « le travail sur la diversité écologique doit porter sur la totalité du square et pas seulement sur l’EBC », a insisté l’entomologiste, approuvé par les habitants. Dont Sophie Durand, de Saint-Denis & Environnement, qui a suggéré d’en « faire un site pilote pour arrêter l’usage des pesticides ». Ils auront en tout cas leur mot à dire puisqu’ils sont invités à rejoindre le groupe de travail qui suivra de bout en bout l’élaboration du programme.

Marylène Lenfant

Contact Galla.bridier@ville-saint-denis.fr ou Claire Chaput au 01 55 93 58 19.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur