À la une En ville

Déchets
/ La chasse a été bonne

Samedi 19 septembre, 20 m3 de déchets ont été ramassés.
Samedi 19 septembre, 20 m3 de déchets ont été ramassés.

20 m3 de déchets ramassés. C’est le résultat de la récolte des 200 participants de la Chasse aux déchets organisée par la Ville de Saint-Denis, samedi 19 septembre dans le cadre du World Cleanup Day (Journée mondiale du nettoyage). Élus, habitants et agents de Plaine Commune ont arpenté les rues dionysiennes deux heures durant pince à la main. Farid, Alexandre, Ydriss et Jeriel ont entre 15 et 18 ans et sont fiers d’avoir rempli « deux sacs à ras bord » dans leur quartier de Pleyel. « Si on ne le fait pas, personne ne va le faire », résume le groupe d’amis, qui reconnaît « remarquer plus les mégots par terre » depuis qu’ils ont pris l’habitude de les ramasser.

« J’enlève tous les jours des déchets autour de ma voiture »

Sensibiliser est l’un des objectifs de ce genre d’opération. Cité Péri, pendant que des volontaires se cassent le dos à récolter les mégots, les guetteurs observent stoïques le drôle de ballet, au désespoir d’un habitant qui se dirige vers son véhicule : « Moi-même j’enlève tous les jours des déchets autour de ma voiture. Le problème ce sont ces jeunes qui ne dorment pas de la nuit et qui jettent tout par terre. »

Justement, vers 12h30, après avoir sonné le rassemblement au micro et fait applaudir les agents de Plaine Commune, Corentin Duprey, adjoint à la propreté et au cadre de vie, rappelle que cette deuxième Chasse aux déchets organisée par la municipalité (la première a eu lieu en juillet) adresse un message clair : « On n’accepte pas que notre ville soit dans cet état. Ensemble on pourra atteindre notre objectif d’une ville apaisée et propre. »

« Il n’y a plus de corbeilles sur les aires de jeux »

Et Mathieu Hanotin de compléter le propos : « Le vrai pouvoir ce sont les citoyens qui l’ont dans les mains. Chaque action, tant qu’elle va dans le bon sens, il faut la soutenir. Car une bonne action en entraîne une autre », assure le maire qui a annoncé un conseil municipal consacré à la stratégie propreté avant la fin de l’année. Mais si l’action individuelle peut être un moteur puissant, la collectivité a aussi des progrès à faire comme en attestent ces volontaires du quartier Allende : « Depuis des années il n’y a plus de corbeilles sur les aires de jeux. Bilan des courses, à l’heure du goûter les enfants jettent les déchets par terre. »

Réactions

On n'a pas le droit de dire que Saint Denis va mal, les belles actions n'en manquent. Moi qui avait visité Saint Denis, ville cosmopolite qu'on taxe à tort de tous les mots
Un plaisir le jour où on ne ramassera plus rien, là c est pas normal.On ne peut pas applaudir à ça, désolé. En plus fournir des TS fabriqués au Bengladesh. Perso ça me dérange

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur