À la une En ville

Législatives
/ La candidature critiquée d’Eric Coquerel

L’arrivée dans la première circonscription du 93 de l’un des proches de Jean-Luc Mélenchon est vécue comme un coup de force par des militants locaux du Front de gauche.
Eric Coquerel, vendredi 3 février, à Saint-Ouen
Eric Coquerel, vendredi 3 février, à Saint-Ouen

Attablé au café la Rotonde, face à la mairie de Saint-Ouen, Eric Coquerel annonce sa candidature aux législatives dans la 1èrecirconscription du 93 au sein de « La France Insoumise » de J.-L. Mélenchon. « Plusieurs milliers de personnes ont signé notre charte sur la circonscription », affirme le coordinateur du Parti de Gauche.

« On lie les deux élections : le candidat aux législatives va être le premier animateur de la campagne présidentielle », dit M.Coquerel, en décrivant un électorat volatile, très indécis, qui se prononcera en fonction des questions nationales : l'austérite, le chômage, l'Europe...

D’où sa présence ici, pour barrer le chemin à Bruno Le Roux : « Avant d’être ministre de l’Intérieur, il était déjà premier flic à l’Assemblée, où il surveillait le groupe PS pour faire voter les lois du gouvernement Hollande. »

Un premier meeting est prévu au théâtre de la Belle Etoile avec Marie-Georges Buffet, Clémentine Autain et François Ruffin. «  Ca permettra de mettre en avant des luttes locales », ajoute M.Coquerel sans s’y attarder. Ce sera le 21 février, quatre jours avant l’assemblée de circonscription citoyenne où les militants locaux doivent désigner leur propre candidat.

« Je n’ignore pas qu’il y a d’autres forces sur la circonscription en dehors du processus France Insoumise », reconnaît M.Coquerel, « Ce ne sont pas des adversaires. Mon intention c’est qu’à la fin on se donne une chance d’avoir un député qui s’engage sur un programme, grossièrement le même dans les deux cas, de rupture avec le système actuel. »

François Giunta, militant communiste et éditeur du Progrès de Saint-Ouen, intervient : « Depuis un an, on fait un travail local, avec une votation citoyenne. On ne peut plus faire marche arrière ! On va se retrouver avec deux candidats face à Le Roux si vous vous maintenez »

L’objection n’affecte pas Eric Coquerel : « Notre légitimité n’est pas remise en question. On a envie de travailler à faire l’unité derrière cette candidature. On verra bien à l’arrivée... Au niveau national, le PC a choisi de soutenir Mélenchon. J’espère qu’on arrivera à la même conclusion ici. »

Comme le mot « parachutage » est lâché, M. Coquerel, qui habite Paris 11e, réplique : « Ce n’est pas une élection municipale. La situation dans cette circonscription ou dans le 93 s’améliorera si on change de politique nationale. »

Un militant communiste se désole : « On rame déjà pour faire voter Mélenchon au PC. S’ils font des coups comme ça, les gens vont voter Hamon, ou s’abstenir… »


Réactions

C'est beau de clamer "Le pouvoir au peuple", "Prenez le pouvoir" et d'atterrir dans une circonscription au mépris du travail des militants locaux. Eric Coquerel ici, Clémentine Autain là-bas. « Ca permettra de mettre en avant des luttes locales » Bon sang mais c'est bien sûr, c'est avec un parisien conseiller régional qu'on mettra en avant les luttes locales. On espère que la suplléance sera assurée par quelqu'un de Saint Pierre et Miquelon pour démultiplier l'effet "France insoumise". La chasse à la circonscription est ouverte. La bataille contre le cumul des mandats en sort aussi renforcée. Continuez comme ça.
... C'est le système électoral qui génère ces parachutages ! Personnellement, je suis pour un scrutin de liste à un tour avec proportionnelle intégrale même si cela amène à l'AN des tordus.
Qui est la candidate ou le candidat du Parti Communiste Français dans la 1ère circonscription de Seine-Saint-Denis aux élections législatives les dimanches 11 et 18 juin 2017 ? Merci au JSD pour cet article.
Bonjour Martin. Le Parti Communiste a décidé d'entrer avec Ensemble, EELV et des membres du Front de Gauche dans une démarche de désignation citoyenne du candidat pour la première circonscription. Le 25 février, les militants voteront entre les trois prétendants à la candidature : Bally Bagayoko, Jean-Jacques Clément, ou Frédéric Durand. Cordialement, SB
Bally Bagayoko, Jean-Jacques Clément, Frédéric Durand. Où est passé EELV ? C'est une désignation citoyenne au sein de la sphère Front de gauche de fait ? Eclairez-nous. Merci.
Ah ... nous y voilà ... je me posais la question de savoir pourquoi "REVE", pourquoi Bally avait investi dans un site Web magnifique ! il veut se présenter finalement dans la 1ere circo ... Je croyais que Mélenchon, Corbière, Coquerel étaient "ses amis" !
Bonjour MR. Sur le dernier tract de l'assemblée citoyenne annonçant le vote du 25 février, il est indiqué que la démarche a été initiée "par des citoyen-nes, des membres du Front de Gauche, du PC, d'Ensemble, de la 1ere circonscription du 93." Il n'est plus fait mention d'EELV, qui faisait pourtant partie de cette liste sur le précédent document, un quatre-pages annonçant l'assemblée du 21 janvier qui a débouché sur les trois nominations... Je ne suis pas en mesure pour l'instant de vous dire précisément ce qui s'est joué entre EELV et les autres organisations dans ce processus de désignation. J'essaierai d'en apprendre plus ce point lors de la rencontre du 25 février. En attendant vous pouvez consulter la page Facebook de la "démarche citoyenne" de la 1rer circonscription ( https://facebook.com/legislativescitoyennes/ ) ou les joindre par mail >> legislativescitoyennes93@gmail.com --- A bientôt. Cordialement, S.Banse
qu'est-ce qu'une démarche de désignation citoyenne ? est-ce que seuls les adhérents du PCF d'Ensemble et d'EELV peuvent voter (ce qui serait normal mais contradictoire avec "désignation citoyenne")?
Il ne se passe pas une semaine sans que William Delannoy annonce une mesure ou un projet antisocial à Saint-Ouen. S'opposer au maire UDI est un travail prenant. On a besoin de Frédéric Durand jusqu'en 2020 pour contrecarrer les projets antisociaux de William Delannoy. Une moindre présence de Bally Bagayoko au conseil municipal de Saint-Denis aura moins de conséquences pour les dionysiennes et pour les dionysiens. En tant que citoyen de la 1ère circonscription je vote Bally Bagayoko comme candidat de la gauche aux élections législatives de juin 2017. S'il a un programme cohérent avec celui du Parti Communiste Français Mr Bagayoko peut être élu député de la 1ère circonscription de Seine-Saint-Denis.
Chers citoyens, Avez-vous vu que Bruno Le Roux est investi pour la 5ème fois d'affilée dans la 1ère circo de Seine Saint-Denis ? Ne trouvez-vous pas que les remarques ci-dessus à propos de la candidature d'Eric Coquerel mériteraient plus d'ouverture et de modération ? Connaissez-vous d'ailleurs le parcours de militant de gauche d'Eric Coquerel ? Enfin mesurez-vous suffisamment la dynamique citoyenne de France insoumise pour promouvoir la 6ème République, le partage des richesses, la transition écologique et nous libérer de la coupe des traités européens ? Je vous invite à y réfléchir vous faire votre propre opinion. Pour ma part, je soutiens pleinement la campagne de Jean-Luc Mélenchon et la candidature d'Eric Coquerel. Fraternellement, Fabrice, citoyen insoumis
Face à ce symbole du quinquennat représenté par Bruno Le Roux seule une candidature unitaire de la gauche et des écologistes issue du territoire a du sens et trace les perspectives d'une victoire, a fortiorii depuis que le maire d'Epinay a renoncé. Frondeurs, PCF, Ensemble, France Insoumise, EELV, citoyens… Oui. Donc Bally, Frédéric, Dina, Jean-Jacques ou d'autres mais Coquerel à quel titre ?
Etonnant : France insoumise se veut "hors des partis" en s'adressant directement au peuple mais on retrouve les têtes du parti de gauche (Corbière à Montreuil, Coquerel à St Ouen) parachutées dans des circonscriptions gagnables. En plus France insoumise méprise ceux/celles qui devraient être ses partenaires pour les législatives : PCF, Ensemble! alors que c'est une union féroce qui devrait se faire pour lutter contre le vote Hamon. Continuez comme ça les insoumis.e.s et on n'aura aucun député de gauche (la vraie) ça ne me donne aucune envie de voter Mélenchon aux présidentielles. Quel gachis !
@françoise gayral - la circonscription est déjà à gauche ne vous en déplaise (Bruno Le Roux) donc elle n'est pas gagnable mais déjà gagnée. @les autres - si je comprends bien les intervenants, l'adversaire ne serait pas le FN ou la droite mais Le Roux parce que c'est un "symbole" ... je peux comprendre (même si je ne suis pas ok) ... alors symbole contre symbole, pourquoi pas le médiatisé Coquerel qui a quand même une notoriété que les autres n'ont pas.
"En plus France insoumise méprise ceux/celles qui devraient être ses partenaires pour les législatives : PCF, Ensemble! alors que c'est une union féroce qui devrait se faire pour lutter contre le vote Hamon. " ???!!! Si au lieu d'assigner à France insoumise l'objectif d'une "union féroce pour lutter contre le vote Hamon ", France insoumise s'attachait à construire une dynamique unitaire de la gauche et des écologistes pour tourner définitivement la page du quinquennat Hollande et s'assurer une présence au deuxième tour des présidentilelles et un contrat de mandature pour la suite ce serait un peu plus constructif…Ne sait-il rien passé avec la défaite de Valls aux primaires ? Des millions de citoyens espèrent l'union plutôt que cette "union féroce".
Rien d'étonnant dans le score du FN. à lire les commentaires ci-dessus j'ai atrappé la nausée. La politique de JLM est simple. je présente des candidat là où c'est la gauche qui est majoritaire donc avec garantie de gagner ou presque et je vous laisse le reste. battez vous contre la droite et le PS et que le meilleur gagne, moi j'en ai rien à foutre. MERCI JLM
Oui une circonscription à gagner. Bruno Le Roux doit assumer la politique nationale à laquelle il a activement participé. Maintenant il faut également que le candidat proposée, soit issue d'une entente PCF, Ensemble, FdG, PG et EELV. Il faut retenir le candidat le plus à même de l'emporter en analysant tous les paramètres. Il faut pour ma part et dans toutes les circonscriptions un accord total. Ce qui est sûr c'est que dans toutes les circonscriptions où le député sortant est issu du FdG, d'Ensemble, du PCF il doit être le seul à être notre candidat. Je ne connais pas assez bien le cas et l'influence politique que représente la vraie gauche. Et pour moi Hamon n'en fait pas partie car il ne va pas faire d'ombre à son compagnon de route le traite Le Roux. Soyez pragmatiques mais d'un commun accord, choisissez bien.
Très simple: quand on veut être honnête et sérieux on se présente dans sa circonscription d'habitation donc COQUEREL tu dois te présenter à Paris face à La DROITE et au PS tant honnis. Mais pas se faire "une galette" sur un territoire ami !!!!. Les habitants du 93 n'aiment pas les parachutés donc tu vas mordre la poussière et là ou tu habites tu auras laisser un DEPUTE DE DROITE ou du PS. !!!!!!
@serge vinet - On ne peut pas être pour un scrutin à la proportionnelle intégrale et arguer derrière d'une légitimité de "circonscription d'habitation" ! Eric Coquerel a autant de légitimité que les autres ... du moins pour des législatives.
Il est surtout fâcheux que Coquerel adopte la même stratégie(le même calcul?) que Leroux à St Ouen en 89 (93), que Voynet à Montreuil en 2001 (93), que tente Hamon à St Denis(93) et Bartolonne (93), idem dans le Gard ou l'Ariège. Il donne l'image du politicien banal à qui manque le courage de la bataille politique au corps à corps. C'est consternant car c'est un homme sincère et malgré ses qualités je me dois de lui rappeler que Marcel Paul (l'auteur du statut de l'EDF en 1946) expérimentait en 1942 ses engins incendiaires à l'Ile St Denis, sa circonscription avant d'être arrêté au Commissariat de St Denis puis déporté. S'il ne faut pas confondre Circons' et "fief", le monde bouge, il reste que le "parachutage" est fâcheux, très fâcheux, très politicien mais conforme aux usages(?!) qu''il convient de "dégager". Soyons Insoumis aux dogmes dominants.
Dans le fond, tout ceux qui historiquement, dans la foulée de l'anticommunisme de combat mené pour pouvoir bénéficié du plan Marshall en 1947, ont participé au dénigrement et à la stigmatisation du PCF continuent dans la même voie. Ils n'ont même pas pris conscience que par cette prise de position anticommuniste ils ont objectivement contribué à la régression de la perception de la réalité de la lutte des classes et par delà à la régression de la conscience de classe au sein du monde du travail. Ils ont la prétention de faire la leçon au Parti Communiste Français dont les militants n'ont cessé de ramer contre le pouvoir gaulliste, le détricotage de la sécurité sociale, les atteintes au droit du travail, contre les accords de Maastritch, quand bien d'autres se fourvoyaient avec la social-démocratie en dérive libérale.
Sur BFM hier, on pouvait apercevoir Bally juste derrière Mélenchon ... je suppose que les divergences sur la 1ère circo 93 ont été évoquées hors plateau ! Qui a des news ?
@Mourad Oui moi aussi j'ai vu la tête inclinée de BB pour être bien visible à l'image et non caché par la jeune femme au premier plan ;) bonne rigolade !
MR a raison "C'est beau de clamer "Le pouvoir au peuple", "Prenez le pouvoir" et d'atterrir dans une circonscription au mépris du travail des militants locaux. Eric Coquerel . La chasse à la circonscription est ouverte. La bataille contre le cumul des mandats en sort aussi renforcée. Continuez comme ça." cette information me fait DOUTER ? Ok, il faut pallier aux legislatives prochaines, je comprends... cependant, le cumul comme le renouvellement des mandats doit cesser. C'est en partie ce qui me motivait à voter JLM....les citoyens non encartés qui se mobilisent pour soutenir JML sont t'ils en train de succomber à des sirènes ? Mon vote JML va t'il servir au maintien de tels systèmes ? Alors que j'aspire à une meilleure representation politique, à pouvoir choisir mon futur deputé quand bien même il n'est pas encarté ! mais que dans ses idées je retrouve un point de vue que je partage ?