À la une Cultures

Paris 8
/ La bibliothèque a 20 ans

La bibliothèque universitaire de Paris 8 a été rénové en 1998 et dessiné par l’architecte Pierre Riboulet.
La bibliothèque universitaire de Paris 8 a été rénové en 1998 et dessiné par l’architecte Pierre Riboulet.

« Scolaires, les crieurs chantent nos crayonnages. Solaires, les rieurs hantent nos rayonnages. » Cette formulation oulipienne affichée sur la passerelle qui enjambe l’avenue de Stalingrad est emblématique du lieu auquel elle se rattache : la bibliothèque universitaire de Paris 8. Alors que la faculté fête cette année son cinquantenaire, la B.U. célèbre tout juste ses 20 ans. Rénové en 1998 et dessiné par l’architecte Pierre Riboulet, ce sanctuaire du savoir est le fleuron de l’université dionysienne, « son orgueil » comme l’affirmait Annick Allaigre, directrice de la fac depuis 2016, lors d’une soirée anniversaire organisée mercredi 7 novembre. Cette bibliothèque universitaire, qui a longtemps été la plus grande d’Europe, s’étend sur 15 000 m2. Et les visiteurs – personne majeure, étudiante ou titulaire du baccalauréat – ont de quoi s’outiller. Ils peuvent y consulter 400 000 ouvrages physiques, 50 000 revues numériques, 300 000 e-books, occuper une centaine d’ordinateurs et, depuis 2016, profiter d’automates de prêts et de six salles de travail ultra équipées dont une, la salle Helen Keller, dédiée aux publics handicapés. 
 

Un service de prêt de PC portables

Au deuxième étage, dominant le hall d’accueil, l’espace audiovisuel propose quant à lui 14 postes de consultation de DVD, Blu-ray, cassettes vidéo (VHS) et CD. Un service de prêt de PC portables et un espace dédié à la formation en ligne ouverte à tous (ou MOOC) viennent compléter les services de la B.U. qui a inauguré en septembre une terrasse. Idéale pour les « pauses clope » et autres instants de détente quand approchent les examens. Le nouveau directeur de la B.U., Iégor Gourdiev – lui aussi entré en fonction récemment, en 2017, en succédant à Carole Letrouit – ne tarit pas d’éloges quant à cette institution qu’il dirige. « Riboulet concevait cette bibliothèque comme un espace ouvert sur l’extérieur, sur la ville, et qui s’adapterait aux nouvelles technologies. C’est pour cela que nous allons développer à l’avenir des espaces en prise avec l’avenue de Stalingrad et poursuivre le développement de notre learning-center (espace de travail et de ressources qui se veut collaboratif) », annonce-t-il. La B.U. de Paris 8 a encore de beaux chantiers devant elle.

MLo

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur