En ville

Atelier
/ L’entreprenariat à la sauce Instagram

Jeudi 11 octobre, Aziz Diallo, ancien plombier devenu Youtubeur, a coaché à la mairie de Saint-Denis, des entrepreneurs de la Miel sur les meilleures façons de hacker le réseau social Instagram.
Aziz Diallo était invité jeudi 11 octobre à la mairie pour animer un atelier sur le réseau social Instagram.
Aziz Diallo était invité jeudi 11 octobre à la mairie pour animer un atelier sur le réseau social Instagram.

« Optimiser son temps et son argent tout en faisant grandir sa communauté », « Bien utiliser sa bio » (1), « Vendre en mode pirate ». Jeudi 11 octobre, la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville accueillait la formation « Boostez vos ventes avec Instagram », un événement « RDV de l’expert », organisé par la Miel, Maison de l’initiative économique locale. Aziz Diallo, consultant en webmarketing originaire d’Orléans, a offert à l’assistance – une quarantaine de personnes – un atelier 2.0 assez sportif. L’ancien plombier âgé de 36 ans a donné diverses pistes méthodologiques pour apprendre aux entrepreneurs à gagner des abonnés sur Instagram ou encore à y construire une identité numérique stratégique. « Bien utiliser sa bio Instagram, c’est comme si on avait un petit 11 m2 sur Paris, il faut optimiser l’espace », a expliqué ce spécialiste en marketing digital, qui vit entre autres de « formations en lignes, d’activités e-commerce sur Amazon ». L’entrepreneur a aussi sa propre boîte : Aziz Diallo Marketing Digital. Il se présente comme un « Expert publicité Facebook et Instagram ».
 

Besoin de liberté

« J’ai changé mon temps contre de l’argent », fait-il savoir lorsqu’on l’interroge sur son parcours de plombier devenu consultant. « En 2010, j’ai fondé ma propre entreprise de plomberie, je gagnais très bien ma vie, mais j’avais besoin de liberté et de temps. » Surtout l’entrepreneur commet quelques erreurs : mauvaise gestion des comptes, mauvais suivi de la rentabilité de son entreprise. Deux ans après, Aziz Diallo décide de se tourner vers Internet tout en continuant son activité de plombier. Il s’inscrit à des formations en ligne et apprend sur le tas à utiliser des méthodes pour faire connaître et développer son entreprise, notamment sur les réseaux sociaux. Plus tard, il se lance dans le e-commerce et commence à vendre du matériel de plomberie sur le Net. Le business fonctionne. Pourtant « en 2015, j’ai tout fermé, j’avais besoin d’une activité dématérialisée ». Facebook va lui servir de tremplin pour se lancer dans le monde du « Growth Hacking » (2) et gagner de l’argent tout en ayant du temps pour lui. Dans la salle du conseil municipal, les conseils de l’expert ont déclenché engouement, curiosité mais aussi incompréhension. « Follow, unfollow, vous comprenez » (3). « Les non-instagrameurs » n’ont qu’à bien se tenir…

Yslande Bossé

(1) biographie
(2) activer la croissance
(3) Suivre, ne plus suivre, termes utilisés sur le réseau social Instagram

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur