À la une En ville

Municipales 2020
/ Guermat voit la police municipale en grand

La réunion était consacrée au thème de la sécurité dans la ville. © Yann Lalande
La réunion était consacrée au thème de la sécurité dans la ville. © Yann Lalande

Samedi 12 octobre après-midi, une cinquantaine de personnes s’était réunie à l’école du Stade (quartier Sémard) pour écouter Houari Guermat (UDI). Une réunion exclusivement consacrée au thème de la sécurité pendant laquelle le candidat de Saint-Denis autrement a détaillé ses solutions pour lutter contre l’insécurité.

« C’est trop facile de dire que tout est de la faute de l’État. Certains ne veulent pas régler le problème », a d’abord pointé Houari Guermat avant de développer sa principale solution : le renforcement massif de la police municipale. « 56 policiers municipaux ça ne suffit pas. » Houari Guermat veut ainsi faire grimper les effectifs de la police municipale à 150 agents. D’une part en fusionnant les différents services (garde de l’environnement, brigade verte, garde de l’espace public, ASVP, médiateurs de nuit), d’autre part en recrutant une trentaine d’agents supplémentaires. « Je veux deux policiers municipaux devant chaque école à risque. Je veux réprimer ceux qui se garent sur les places handicapées, les commerçants indélicats, ceux qui urinent dans l’espace public. Il faut lutter contre l’effet carreau cassé. »

LIRE AUSSI : Houari Guermat se lance

Parmi les 150 agents, un certain nombre seraient affectés au centre de supervision urbain. « Il faut des personnes derrière les caméras de surveillance pour agir et il faut plus de caméras de vidéo-protection, devant les écoles, les banques, etc. » Une brigade cynophile et un numéro de téléphone « Alerte incivilités » complèterait le dispositif censé fonctionner 24h/24. Houari Guermat chiffre à 1,6 million € supplémentaire par an sa mesure phare. « Nous n’augmenterons pas les impôts, garantit le candidat de centre droit. Pour financer la mesure nous réduirons les budgets communication, voyage ou fête et cérémonie. » Pas certain que cela suffise.

YL

Réactions

Bonjour @Yann Lalande. Vous donnez votre avis sur le chiffrement des propositions de Houri Guermat comme peu probable. Soit, j'aimerais que vous soyez aussi affirmatif sur les propositions improbables de Laurent Russier (ville zéro déchet et zéro chômeur)... On ne connais pas celles de Bally Bagayoko... mais j'imagine aussi improbable que celles de son compère dans la majorité municipale. Mais c'est le lot de toute campagne municipale. On rase gratis puis les habitants paient l'addition pendant 6 ans.
Pour palier au laxisme de la mairie actuelle.
Même si cette réunion avait un côté thérapie de groupe, on en ressort retourné ! … Ecouter une ado de 9 ans expliquer son agression avec les mots d’une gamine de son âge ! …Ecouter une maman de 5 enfants obligée de faire le coup de poing et ensuite être livrée à elle-même ! Cette réalité crue de tous les jours nous change des discours où le danger immédiat ne serait pas les voyous ou les délinquants mais la police et … la droite !
Même si l'article me plait qu'a moitié, il est évident que la sécurité des dionysiens est une priorité, les incivilités sont de plus en plus nombreuses, les circonstances atténuantes également. Les femmes n'ont pas sortir de chez elles avec la peur au ventre, les enfants n'ont pas à se rendre à l'école avec un risque élevé d'agression. Il est temps d'avoir une police municipale efficace et qui ne se contente pas de chasser les vendeurs d'ail et de persil tout en fermant les yeux sur les vendeurs de fausses cigarettes et autres produits pirates.
La Mairie annonce 57 policiers municipaux mais n'arrive pas à recruter, la PM n'a jamais dépassé les 35 membres. Comment réussir à attirer et retenir les candidats ?
a quoi servira la répression et la sécurité si les dyonisiens n ont plus de moments festifs ou de divertissements ? la double peine encore !!!
Je n ai toute ma confiance en Houari GUERMAT il est denisois depuis toujours. C’est un personne proche du pleuple et connais bien les gens ainsi que la ville. Diminuer les budgets afin de mettre en avant les vrais besoins st une bons choses, augmenter la sécurité pour nos enfants nous est nos enfants est une priorité... il est très au courant des problèmes de logements est à des bonnes idées. Merci M. GUERMAT nous sommes avec vous!!!
je n'étais pas présente physiquement mais si j'avais été a St Denis je serai venue a cette réunion. de novembre a fin mars je serai présente dans cette ville,la saison se termine. j'ai fais de la pub après d'une voisine ce soir pour voter Houari.
"Pas certain que cela suffise". YL vous faites partie du comité de soutien à Russier ? Je vous rappelle que le JSD est largement financé par tous les dionysiens et qu'ils en attendent des faits pas de la propagande.
Programme qui paraît compliqué à financer comme celui de Russier. Pour le moment celui dhanotin paraît être le plus sérieux. Pour les commentaires du jsd , j'aimerais que la critique soit dirigée vers tous les candidats .
@georges non je ne fais pas parti du comité de soutien de Laurent Russier, simplement en quelques mots j'essaie d'aider le lecteur à évaluer une situation. En l'occurence le budget Fêtes et cérémonies de la mairie s'est monté à 943 000 € en 2018, celui des voyages et déplacement à 17 000 €, les frais de colloque et séminaires à 26 000 €. Pas de chiffre précis sur le budget communication, mais considérons par exemple qu'on supprime le JSD (ce dont n'a pas parlé Houari Guermat) et que la ville économise sa subvention de 770 000 €. On atteindrait le montant en question mais cela serait synonyme de suppression complète des prestations dans ces trois domaines. Encore une fois, il est permis d'en douter. Sans compter qu'il est possible qu'1,6 millions soit une estimation un peu sous évaluée, mais je n'ai pas données sur le sujet. @Azzedine, "pas certain", dans mon vocabulaire ça n'est pas synonyme "d'affirmatif". Dans tous les cas dans les prochains mois nous essaierons d'évaluer au mieux la faisabilité des différentes propositions mises sur la table par l'ensemble des candidats. Cordialement Yann Lalande.
@yann.lalande: c'est intéressant de voir que vous n'essayez pas "d'aider le lecteur à évaluer une situation" pour tous les candidats. Vous avez essayé d'indiquer si la proposition de Russier de 0 chômage à Saint Denis était réaliste?
Soraya Belouti, votre proximité avec Saint-Denis doit être toute relative, ce qui en soit ne peut vous empêcher de délivrer une preuve d'amour pour le candidat Guermat. Sachez que le "denisois" est un dionysien de longue date. Vos élans vers le candidat perpétuel n'en seront que plus appréciés. Bien à vous.
Bonjour @Alex. La répression est contre les incivilités et la criminalité, elle sera contre une minorité qui pourrit la majorité. On peut faire l'économie d'une ou deux fête pour améliorer la qualité de vie dans la ville? Vous ne trouvez pas ?
Je voulais faire 2 précisions De tous les candidats déclarés, je suis LE SEUL à faire des propositions précises contre l'insécurité et les incivilités. L'insécurité est ce qui pourrit la vie de nos administrés et réagir, c'est s'occuper également en partie à certains problèmes du commerce, de la propreté, du logement etc. 2ème : pour financer ces mesures, il n y aura aucune hausse d'impôts, ils seront gelés pendant la mandature, aucun licenciement, il y aura des économies et de la bonne gestion ( un exemple symbolique : on ne financera plus les expositions sur les cheveux des amis journalistes des elus)
Mr Houari: outre l'affaire "symbolique" des cheveux, il y a aussi d'autres économies à faire, par exemple, en supprimant les journées, conférences, congrès, déplacements,... de Mr Messaoudène.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur