À la une En ville

Au coin de la Une
/ Glissement sémantique

Si les mots nous servent à décrire le réel, ils ont aussi une origine. À l’origine donc le lycée désignait un « lieu de promenade » fondé à Athènes par Aristote en 335 av.-JC, où avec ses disciples il philosophait en marchant.

En 2019, si l’on s’en tient aux conclusions du dernier Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (1) qui s’est tenu à Paul-Éluard le 21 mars, un lycée désigne: un établissement d’enseignement secondaire ceint – à partir de l’été prochain – d’une protection occultante de 2,5m de haut sur 3km de long, complétée par un nouveau dispositif de vidéosurveillance relié à un centre de supervision urbain et surveillé par des nouvelles brigades mobiles de la Région à compter du 1er avril.

Si ses jeunes usagers n’étaient pas, en dépit des dernières vicissitudes, encore principalement occupés à s’y instruire, on pourrait croire que le mot « lycée » ne colle plus à la réalité qu’il est censé décrire. La violence ne pourrit pas que le quotidien. C’est aussi un poison lent qui transforme nos sociétés durablement. Au point qu’un lycée prenne des airs de forteresse.

 (1) CLSPD, convoqué après chaque débordement d’ampleur dans un établissement du secondaire. En l’occurrence, celui du 21 mars fait suite à la violente intrusion à Paul-Éluard d’une quinzaine d’individus armés le 12 mars.

Réactions

On est passé d'une délinquance ordinaire d'une ville française traditionnelle des années 70 à un fascisme de banlieue d'une ville qui se tiers-mondialise socio-culturellement ou la culture de la force prime dorénavant sur celle de la raison. Question à poser: à qui profite le crime ? Il va de soit que si l'on pose cette question à des élus municipaux ayant le complexe intellectuel de MADURO, on ne risque pas d'avoir la réponse.
Tant qu'il était protégé par Alexandre le Grand, Aristote pouvait philosopher. En -323 avant jc, Aristote est menacé par le parti anti-macédonien de Démosthène, et il doit fuir Athènes. Pour philosopher, encore faut-il bénéficier d'un minimum de sécurité. Bravo à la Région Île-de-France de construire cette longue protection occultante, de mettre en place ce dispositif de vidéosurveillance et d'avoir créé les nouvelles brigades mobile.
Mais vous êtes pas un peu tombé sur la tête au JSD ?
@georges, non pourquoi? On peut, sans discuter des mesures dans le détail, essayer de prendre un peu de hauteur et s'interroger sur l'évolution de notre société. Cordialement.
@ YANN LALANDE, bravo pour cette initiative du JSD
@Georges - C'est vrai qu'après la colère et la stupeur ( je parle surtout me concernant de Paris VIII), vient le temps de la réflexion ! Alors oui, il faut monter des murs (ou refaire les grillages comme à P8), mettre de la vidéo, ajouter des moyens humains également mais pour arriver à quoi ? Transformer les établissements en bunkers ? La solution ne réside-t-elle pas dans la délocalisation purement et simplement ?

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur