À la une Cultures

6b
/ Du changement dès cet été

Le 6b, complexe culturel ouvert en 2010 s’apprête dès cet été à effectuer de nombreux changements. L’association, qui offre un espace unique, attire les investissements et a su convaincre la ville de Saint-Denis et Plaine Commune.
La bâtiment du 6b  © Yann Mambert
La bâtiment du 6b © Yann Mambert

Un vent de renouveau souffle sur le 6b. Ce lieu de création installé depuis 2010 dans un ancien bâtiment industriel s’apprête en effet à faire peau neuve. Des travaux de grande ampleur sont prévus pour réhabiliter l’immeuble dans son intégralité. Objectif : augmenter la capacité d’accueil et exploiter les toits pour développer un projet d’agriculture urbaine. Un projet ambitieux aux 10 millions d’euros d’investissement qui devrait démarrer en juin 2019 pour une durée de 18 mois.

Un nouveau statut

Pour faire face à ces investissements colossaux, l’association se transforme et va créer, au début du mois de mai 2019, une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). « On lance cette société coopérative pour ouvrir le projet au plus grand nombre », explique Julien Beller, architecte et président de l’association. Le 6b lance en effet un appel à l’investissement solidaire. Habitants du quartier, artistes résidents au 6b ou simples amateurs de ce lieu culturel pourront devenir sociétaire en achetant des parts de la SCIC. « On va essayer d’attirer un maximum de sociétaires d’ici mai », détaille l’architecte, qui souhaite faire de ce projet « une aventure commune ».

La Ville de Saint-Denis et Plaine Commune devraient également intégrer la SCIC courant 2019 et accèderont ainsi à la gouvernance du complexe culturel. Plaine Commune, sensible à l’aspect « usine culturelle » voit dans l’association « un partenaire privilégié ». « Le 6b offre une solution d’accès à un espace culturel qui n’existe pas autrement à Saint-Denis », détaille Philippe Mignard du service développement local.  « C’est un espace qui prend part à la vie du territoire, justifie-t-on à la Ville, qui compte en effet investir dans cette société à hauteur de 200 000 €. Le 6b enrichit la programmation culturelle de la Ville, crée une richesse économique et c’est notre volonté de soutenir des acteurs qui favorisent l’accès à la culture. » « De plus en plus de scolaires sont accueillis et de plus en plus d’ateliers entre artistes et habitants sont organisés. C’est un effort qu’on a souhaité faire et qui porte ses fruits », se félicite le président de l’association 6b qui précise que cette année 2019 accueillera moins d’événements festifs au profit d’activités artistiques. 

Recherche appartement ou maison

Dix-huit mois de réfection sont donc prévus, période durant laquelle les résidents actuels ne pourront plus investir leur lieu de travail. De multiples solutions d’hébergement sont ainsi envisagées dont la création de nouveaux lieux d’occupation éphémères. « On pourrait avoir accès à des locaux temporaires dans le cadre des Olympiades culturelles », explique Julien Beller, initiative qui avait permis d’organiser 177 000 événements culturels en amont des JOP de Londres en 2012. Les prochaines Olympiades seront mises en place dès 2020 et auront pour objectif de dynamiser le territoire qui accueillera les Jeux Olympiques en 2024.

Olivia Kouassi

Réactions

Si Julien BELLER recherche des fonds alors, pourquoi il va Washington avec la Municipalité pour un montant de 24 000 € pour un forum de quelques jours. Ça coute cher pour le contribuable de Saint-Denis

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur