En bref

Paris 2024
/ Des choix contestables

Le conseil d’administration du comité d’organisation Paris 2024 devrait confirmer ce mercredi 30 septembre le retrait des compétitions de natation à Saint-Denis. Initialement programmées dans une structure temporaire sur le site de la Plaine Saulnier, ces dernières ainsi que les finales des tournois de water-polo, vont vraisemblablement atterrir à l’Arena de la Défense pour des raisons d’économie. Saint-Denis conserverait le plongeon et la natation synchronisée ainsi que les phases de poule du water-polo dans le centre aquatique olympique qui sera légué en héritage après les JOP. En contrepartie, le Stade de France, cadre des compétitions d’athlétisme, pourrait accueillir le rugby à sept.

LIRE AUSSI : Les Jeux entre deux eaux

Toujours dans l’actualité olympique, la participation du public par voie électronique autour du projet de Village olympique (en partie situé à Saint-Denis) a pris fin vendredi 25 septembre. Le comité de vigilance JOP 2024 à Saint-Denis a rendu public son avis. Ce dernier pointe notamment le rabotage progressif du grand parc central (passé de 2,5ha à 1,5ha) « pour céder la place en partie à une rangée de cinq immeubles ».

« Comment justifiez-vous ce changement d’un point de vue programmatique ? », interroge le comité de vigilance. « L’augmentation des hauteurs des bâtiments à proximité du parc » est également dénoncée. « Les appartements ou bureaux situés dans les derniers étages dépasseront largement la hauteur du mur antibruit de l’A86 et seront donc soumis à des niveaux de bruit inacceptables», déplore aussi le comité de vigilance.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur