À la une En ville

À la loupe
/ Dans une poubelle dionysienne

Un peu plus d’un déchet sur 10 dans notre poubelle jaune est une bouteille ou un flacon en plastique.
Un peu plus d’un déchet sur 10 dans notre poubelle jaune est une bouteille ou un flacon en plastique.

27 ans après les débuts du recyclage en France, c’est devenu un geste anodin : cartons, plastiques, aluminiums se jettent dans la poubelle jaune, et le reste dans la poubelle normale. Enfin, plus exactement, presque anodin puisque seulement 48% des Français trient systématiquement, selon une étude Ispos pour Citéo (réalisée par Internet du 20 juin au 17 juillet 2017 sur 5800 Français). Les habitudes de tri peuvent donc encore faire des progrès, et Saint-Denis ne fait pas exception. 

Sur les 50772,35 tonnes de déchets ramassés à Saint-Denis en 2018, 1655,63 tonnes étaient des déchets recyclables. Soit 3,26% des déchets ramassés globalement. Cela correspond à environ 14,90kg par habitant et par an. Très loin de la moyenne départementale de 24 kg, ou nationale de 47,6 kg par an et par habitant ! Concrètement, la poubelle jaune dionysienne est composée en majorité de « déchets fibreux » : le carton (24,30% du total), et le papier journal et magazines (20,46%). Quand on ajoute le « gros de magasin » – les petits papiers, déchirés, chiffonnés, déchiquetés, de mauvaise qualité, et donc de moindres valeurs – (6,78% du total), on arrive à un peu plus de la majorité de notre poubelle. Viennent ensuite les ordures ménagères et déchets organiques qui n’ont rien à faire dans la poubelle jaune et qui représentent pourtant 11,85% !

À noter néanmoins que ces mauvais tris sont en très forte baisse par rapport à 2017 où ils représentaient près de 22% du total. Une division par deux qui prouve que le geste de tri est mieux compris à Saint-Denis. Un peu plus d’un déchet sur 10 dans notre poubelle jaune est une bouteille ou un flacon en plastique. En un an, leur pourcentage a augmenté de 4%. Le carton a lui progressé de quasiment 6%. Dans le même temps, les journaux et magazines ont reculé de 8%. Peut-être parce qu’on lit moins la presse ? 

Le recyclage en progression

Entre 2017 et 2018, 175 tonnes de déchets recyclables supplémentaires ont été récoltées par les éboueurs dans la commune. Une progression qui nous ramène au taux observé en 2015. « De 2009 à 2015, les performances du territoire de Plaine Commune en matière de tri, bien que modestes, étaient en constante augmentation, passant de 12 kg /an / habitant à 15 kg. En 2016, le chiffre est tombé à 13 kg. J’y vois l’incidence directe de la nouvelle collecte des déchets qui est en contradiction avec l’ambition écologique du territoire », expliquait en 2018 dans les colonnes du JSD Corentin Duprey, conseiller municipal dionysien d’opposition PS.

 En 2015, les déchets recyclables étaient récoltés de manière hebdomadaire. Ce qui entraînait quelques problèmes : « Les camions poubelles roulaient à moitié à vide, ce qui n’était pas très écologique. En plus les poubelles jaunes étaient très polluées, donc de nombreux camions étaient refusés au centre de tri », justifie Delphine Helle, conseillère municipale déléguée à la propreté. Avec les nouvelles règles de recyclage depuis le 1er janvier, elle espère que la quantité de déchets recyclables va continuer à augmenter dans la commune et que cela permettra le retour à une collecte hebdomadaire.

Arnaud Aubry

Réactions

Bonjour Delphine Helle, adjointe à la proprété... Mais elle n'est pas parti travailler dans des contrées plus calmes et plus sudistes que Saint Denis. Pourquoi est elle encore maire adjointe? Elle n'est plus à plein temps à Saint Denis. Des élus se font dégagé pour moins que cela. C'est formidable, elle justifie le moindre ramassage car le camion roulait à moitié vide. Comme ci faire de l'écologie n'avait pas un coût. Comme s'il ne fallait pas dépenser en camion au début pour lancer la routine du tri. Mais bon on est plus à une contradiction prés.
Une collecte des poubelles jaunes seulement 2 fois par mois c'est trop peu, les poubelles jaunes débordent de toute part ! et c'est en totale contradictions avec les objectifs en termes d'écologie. Autre sujet : quand la mairie fera t-elle enfin respecter l'interdiction des sacs en plastique sur la commune (en particulier sur le marché mais également chez beaucoup de commerçants du centre-ville) ?

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur