À la une En ville

Inquiétude au groupe scolaire Victor-Hugo
/ Découverte de 30 g de résine de cannabis

Vendredi 17 mai au matin, les parents ont formé une chaine humaine devant le groupe scolaire Victor-Hugo.
Vendredi 17 mai au matin, les parents ont formé une chaine humaine devant le groupe scolaire Victor-Hugo.

La nouvelle a validé la crainte des parents d’élèves du groupe scolaire Victor-Hugo. Après une inspection minutieuse mercredi 15 mai, le chien de l’équipe cynophile de la police nationale a découvert environ 30 grammes de résine de cannabis dans l’enceinte du site. La drogue a été retrouvée à deux endroits situés dans les zones extérieures qui n’étaient pas accessible aux enfants, selon une source policière. Le chien renifleur a déterré l’une des quantités enfouies dans le sol, tandis que l’autre était cachée en lisière près d’une clôture.

« La municipalité est indignée de cette découverte », a réagi le lendemain la Ville, qui a listé une série de mesures pour garantir la sécurité des enfants et du personnel. Parmi celles-ci, il y a la présence depuis lundi 13 mai d’une équipe provisoire de sécurité jour et nuit à Victor-Hugo et la création d’une cellule de soutien psychologique pour les enfants. Elle a aussi annoncé le « rehaussement rapide » des clôtures et « le renforcement du système d’alarme et des éclairages ».

Les parents, eux, restent mobilisés depuis la découverte d’une petite quantité de cannabis dans l’une des annexes de l’accueil de loisirs et l’intrusion du lundi 13 mai qui a obligé le confinement des enfants pendant environ une heure. Vendredi 17 mai au matin, les parents ont formé symboliquement une chaîne humaine devant Victor-Hugo pour dire stop aux intrusions de ces dernières semaines dans le groupe scolaire, situé entre les cités Gabriel-Péri et Gaston-Dourdin, deux importants points de deal du nord de la ville, à proximité du commissariat central de Saint-Denis.

Les parents ont fait part de leur inquiétude face à la dégradation de la situation dans leur quartier. « Faire des murs plus hauts ne réglera pas tout le problème. Il faut du travail sur du long terme, assure Fabienne, mère de famille, elle qui a vu se banaliser le deal.Elle tire la sonnette d’alarme :« C’est un mal qui ronge tout le quartier. »

Aziz Oguz

Réactions

Vous pouvez soutenir la mobilisation des parents en signant la pétition https://www.change.org/p/reprenons-le-contrôle-de-nos-quartiers-saint-denis-93

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur