Tribunes

Courrier (édition du 2 décembre 2009)

« Il faut enfouir la bretelle de l’A1 à Saint-Rémy »

Le JSD a rendu compte de la première partie de la réunion organisée par la municipalité, vendredi 20 novembre, consacrée aux nuisances sonores aériennes, mais il n’a pas traité des interventions liées aux nuisances ferroviaires et routières. Nous sommes un groupe d’habitants qui participions à cette réunion et nous avons rédigé un document que nous présentons en ce moment aux élus de Saint-Denis, comme de Plaine commune, que Cécile Ranguin et Michel Ribay avaient déjà lu, intitulé provisoirement « Un projet de territoire autour du carrefour Lamaze?: vers un éco-quartier ».

Dans ce document, nous dénonçons la balafre urbaine que constituent l’A1 et la RN1, et ses conséquences sur l’urbanisme, la vie sociale et la santé de la population et des salariés. C’est la troisième balafre sur notre commune.

La première était sur la Plaine et a été traitée par la couverture de l’autoroute, la deuxième est sur la Porte de Paris et le Comité consultatif de la Porte de Paris travaille à son traitement,
la troisième est la bretelle de l’A1 à Saint-Rémy (et la RN1 qui la prolonge). À ce jour, elle n’est pas prise en compte, mais il y a un engagement de la municipalité dans le Contrat d’action communal 2008-2012 pour agir avec les habitants pour obtenir de l’État son enfouissement.

Nous demandons l’application du principe de réparation par l’État et faisons des propositions pour l’avenir.
Nous insistons également sur la nécessité que l’hôpital, qui actuellement est en chantier de rénovation, puisse enfin avoir une entrée digne d’un établissement de santé qui rayonne sur toute la communauté d’agglomération, et même au-delà.

Voilà ce que nous avons dit, à plusieurs voix, en demandant à nos élus d’avoir une vision globale de l’évolution de ce quartier, au regard de tous les projets qui existent (Anru Saint-Rémy, rénovation hôpital, projet de réhabilitation de la cité Joliot-Curie, reconstruction du collège Lurçat, construction de la MAS, développement de la zone d’activité du Moulin-Basset, le quartier Menand, etc.), et son inscription dans le Plan local d’urbanisme/PADD.

Groupe d’habitants de Mutualité/Champ-de-courses/Lamaze

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur