En ville

Coopération avec l’Afrique Aide au Mali et au Sénégal

Les travailleurs migrants sont les principaux acteurs de l’aide au développement dans leur pays d’origine. Adoma, qui gère six foyers à Saint-Denis, l’a bien compris et a créé une fondation qui soutient leurs projets. Le 16 février, à la résidence Bachir-Souni, la déléguée générale de la fondation Adoma, Mme Noëlle Rosenweg, a remis un chèque de 15?000 euros à l’association Maréguémou créée par des jeunes de Sérénaty, l’un des 24 villages situés au nord de Kayes au Mali, avec qui la ville de Saint-Denis entretient des liens de coopération depuis 1996. De son côté, la municipalité a versé 13?000 euros pour concrétiser ce projet de centre de formation professionnelle et de documentation, initié avec l’aide d’Ensemble, vivre, travailler et coopérer. Un autre chèque de 10?000 euros a été attribué à l’association des ressortissants de Bakel au Sénégal. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Léopold Faye, consul du Sénégal, d’Askia Touré, vice-consul du Mali, de Pierre Mirabaud, président d’Adoma, du maire Didier Paillard ainsi que de Rose Gomis, maire adjointe déléguée à la coopération décentralisée, et Francis Langlade, adjoint au maire.

L.G.