@ vous

Violences faites aux femmes
/ Communiqué du collectif Les Dionysiennes

Nom ou initiales: 
Les Dionysiennes

Nous étions présentes avec notre banderole à la manifestation de Nous toutes à Paris le 23 novembre 2019. Cette formidable marche a réuni 150 000 personnes à travers la France contre les violences faites aux femmes et les féminicides. Elle fera date par son nombre dans les mobilisations féministes, à l’égal des importantes manifestations féministes en Amérique latine et dans le monde.

Nous, les Dionysiennes, avons organisé à Saint Denis le lendemain, dimanche 24 novembre une manifestation qui a réuni  150 personnes à l’heure du marché. Nombreuses et nombreux ont été  les habitant-e-s qui, ont manifesté leur soutien à nos revendications. Ce qui montre qu’à Saint-Denis aussi les lignes bougent.

 Nous n’oublions pas Leïla décédée en juillet 2019 à Saint-Denis et c’est pourquoi nous avons rappelé devant le commissariat notre exigence que toutes les femmes quelque soit leur origine ou leur statut doivent être accueillies dignement, leur dépôt de plainte pris en compte  et elles, protégées.

L’après midi, nous étions 60 femmes, habitantes de Saint Denis, de toutes générations, à nous réunir pour dresser un état des lieux des violences contre les femmes. Les questions que nous nous sommes posées étaient nombreuses : les conséquences des violences sur la santé des femmes, comment porter plainte en étant en sécurité, les conséquences des violences sur les enfants, etc. Nous avons décidé d’une prochaine Assemblée de femmes le dimanche 15 décembre pour continuer à échanger et élaborer des revendications et des actions localement.

Les réponses du gouvernement à ces mobilisations sont insatisfaisantes et inadaptées. Le 25 novembre le Grenelle a  accouché d’une souris : peu de propositions nouvelles qui changeraient vraiment la situation pour les femmes et surtout peu de moyens pour les appliquer ...On reste aux 360 millions prévus pendant que le budget de la défense est augmenté de 1,7 milliard par an, depuis 2018 jusqu’en 2022 !

Nous devons continuer à nous organiser contre les violences et les féminicides et à dénoncer l’inaction des pouvoirs publics et du gouvernement.

Nous appelons toutes les dionysiennes à nous rejoindre. Nous sommes un collectif non mixte, indépendant des institutions et des partis politiques.

Prochaine Assemblée Générale féministe à Saint Denis : le dimanche 15 décembre 2019, de 15 h à 18 h à la Bourse du Travail 9 /11 rue Génin Salle Marcel Paul

Un espace de garde d’enfants sera organisé sur place.

Violences faites aux femmes

Réactions

Non mixte. L'ouverture c'est beau.

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur