Cultures

Coline Serreau mêle cirque et hip-hop

La réalisatrice-comédienne-scénariste-compositrice et présidente de l’académie Fratellini, met en scène Hip Envolée hop, spectacle rassemblant tradition circassienne et cultures urbaines.

L’académie Fratellini présente, du 12 au 20 décembre, un spectacle familial sous son grand chapiteau. Un spectacle particulier à plus d’un titre, puisqu’il se place sous le label cirque Fratellini et qu’il est mis en scène par la présidente de l’académie, Coline Serreau. Et qu’il mêle résolument la tradition du cirque avec les cultures urbaines du XXIe siècle.

Hip Envolée hop, c’est son nom, rassemble plusieurs générations d’artistes qui sont passés par l’École nationale du cirque Fratellini, fondée en 1974, ou par l’académie, à Saint-Denis depuis 2003. Au programme, des numéros de voltige, de fil, d’acrobatie, des clowns, du trapèze, des chevaux, un orchestre, une chorale, bref le cirque dans toute sa splendeur. Mais Coline Serreau a choisi d’intégrer à cette matrice originelle des danseurs hip-hop.

« J’ai toujours été attachée à cette danse, annonce-t-elle. Elle a renouvelé cette discipline avec une grande technicité, à partir de rien, sinon comme toutes les cultures urbaines, une grande souffrance. À mes yeux, le hip-hop est pour la danse aussi important que le jazz l’est pour la musique, c’est quelque chose de fondateur. »

« Nous sommes ici dans un territoire où le hip-hop a une forte résonance »

Quant à la rencontre entre le cirque et le hip-hop, elle est, selon Coline Serreau, parfaitement naturelle. « Non seulement nous sommes ici dans un territoire où le hip-hop a une forte résonance, mais le cirque lui-même est un art suffisamment important pour intégrer d’autres disciplines physiques, comme le théâtre et, donc, la danse. Et l’on constate aujourd’hui que le hip-hop participe de plus en plus à de nombreux spectacles vivants. »

Pour illustrer son propos, elle annonce, entre autres, un numéro de dressage avec des chevaux, par Valérie Fratellini, au cours duquel non seulement des danseurs hip-hop évolueront mais où le rythme du cheval entraînera le rythme de la danse... Hip Envolée hop sera également l’occasion de voir les apprentis de l’académie qui se mêleront à leurs glorieux aînés. Ce spectacle s’annonce comme un beau moment en cette période de fêtes où le cirque a plus que jamais sa raison d’être.

Benoît Lagarrigue

Hip Envolée hop samedi 12 décembre à 20 h, dimanche 13 à 11 h et 15 h, samedi 19 à 15 h et 20 h, dimanche 20 à 15 h. Tarif : 15 € ; réduit : 10 € ; enfants : 5 €. Tél. : 0825 250 735.