À la une En ville

Municipales 2020
/ Bally Bagayoko sur la ligne de départ

Samedi 31 août une cinquantaine de personnes se sont réunies pour la première Assemblée générale de « Faire Saint-Denis en commun » à l’école Jacqueline-De-Chambrun. À cette occasion le collectif s’est choisi l’adjoint au maire Bally Bagayoko (REVE-Insoumis) comme tête de liste.
Le collectif « Faire Saint-Denis en commun » a désigné par un vote à main levée Bally Bagayoko pour mener sa liste aux prochaines élections municipales. © Yann Lalande
Le collectif « Faire Saint-Denis en commun » a désigné par un vote à main levée Bally Bagayoko pour mener sa liste aux prochaines élections municipales. © Yann Lalande

Les mains en l’air, le collectif « Faire Saint-Denis en commun », lancé au début de l’été, avance pacifiquement mais sûrement vers l’échéance municipale. C’est en effet par un vote à main levée que le collectif proche de la France insoumise a désigné Bally Bagayoko pour mener sa liste aux prochaines élections municipales. Une confirmation tant l’annonce paraissait inéluctable depuis quelques mois. L’actuelle majorité municipale se présentera donc bien divisée au premier tour de scrutin le 15 mars 2020, puisque Laurent Russier (PCF) le maire sortant a officialisé sa candidature dès février et que le Parti socialiste de gauche ne fait pas mystère de ses intentions. Europe écologie-les Verts, quatrième composante de l’équipe municipale, réserve encore son choix mais pourrait aussi faire cavalier seul.

LIRE AUSSI : La liste citoyenne France insoumise prend forme
 

« Faire naître une nouvelle génération d’élus »

Une rupture déjà consommée du côté de « Faire Saint-Denis en commun », si l’on se fie aux différentes prises de paroles de ce samedi 31 août. Pour Cécile Gintrac du comité de vigilance JOP 2024 : « Les seuls élus qui nous ont soutenus, ils sont ici aujourd’hui. » « Les élus et militants insoumis nous ont souvent accompagnés et font de la politique de manière honnête sans vouloir nous encadrer », témoigne Mounir Othman, parent d’élève engagé à Saussaie-Floréal-Courtille.

« Les élus, on ne les voit jamais dans le quartier, s’énerve Danièle Ludon de Franc-Moisin. Il faut qu’ils sortent un peu de leur mairie. » Et Saïd, habitant de Saussaie-Floréal-Courtille, de rebondir : « Il faut résister, mais surtout il faut réhabiliter la politique et mettre un terme à la rupture entre les habitants et leurs représentants. » « Je considère que le Parti communiste n’est plus l’outil des populations de nos quartiers, enfonce le clou Claudie Gilot-Dumoutier, du collectif Eau public Saint-Denis. Les élus REVE-insoumis se sont démarqués et ont appuyé nos luttes. »

Fort de toute cette eau apportée à son moulin, Bally Bagayoko a donc sauté le pas « parce que si nous ne faisons rien l’alternative à l’actuel exécutif ce sera En marche. » « Les majorités successives ont fait des choses, reconnaît le maire adjoint aux sports, mais d’autres sont nécessaires. Et faire de la politique c’est aussi avoir la modestie de dire : je me suis trompé. » Mais pour celui qui se voit en « maire trait d’union avec la population » l’heure n’est déjà plus au bilan.

« Je crois qu’on peut faire naître une nouvelle génération d’élus à l’image de la ville […] On parle ici d’ouvrir une nouvelle trajectoire pour les 20 ans à venir, avec une nouvelle ambition et de nouvelles personnalités. » Les municipales sont lancées. L’élu aux sports est sur la ligne de départ.

Yann Lalande

Réactions

Quel est le programme de cet homme politique qui a validé tous les mauvais choix de la municipalité ?
Le prochain conseil municipal risque d'être animé.... Et c'est tout sauf une surprise... Il y a eu d'une part la pseudo campagne avant les vacances, puis 60 pages d'autosatisfaction mises en lignes sur Facebook... C'était même prévisible depuis l’élection de Laurent Russier...
Et pour le second tour, Bally va rejoindre RUSSIER où Russier va rejoindre Bally. NON MERCI on a déjà donné...
Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, on crache dans la soupe!
Beaucoup de "collectifs" créés par ces Insoumis pour la jouer perso au profit d'une seule ambition personnelle à l'ego disproportionné.
@ LE JSD- Comment peut-on bénéficier d'un "pseudonyme vérifié" ? Je n'ai pas l'exclusivité de "Mourad" mais avoir plusieurs mourad dans un fil (comme ici) peut créer la confusion. Cordialement.
@Mourad en effet c'est embêtant, je vais poser la question à notre développeur. Cordialement Yann Lalande
Beaucoup de blabla, rien de concret.
@Azzedine ... et en plus une belle brochure papier distribuée dans les boîtes aux lettres vantant les réalisations/réussites de la municipalité ... aux frais des contribuables ?
Bonsoir 18 ans élu dans une majorité et à la fin dire " Et faire de la politique c’est aussi avoir la modestie de dire : je me suis trompé." Je veux bien qu'on se trompe pour une, deux décisions... 18 ans d’erreur, c'est de l'aveuglement... Il a pas supporté que Laurent Russier lui prenne cette opportunité. Il se venge de D. Paillard et Braouezec qui ont placé Laurent Russier pour en faire leurs pantin.
Je pense que les deux candidats crédibles pour ces éléctions c'est Houari Guermatt et mathieu hanotin .Ils bossent sérieusement et font des propositions ,
@halima- Comme çà au feeling, en lisant les contributions des deux articles relatifs aux municipales de mars 2020, j'ai comme l'impression qu'il s'est créé pendant les vacances un fan club Guermat / Hanotin avec plein de pseudos nouveaux !
Houari Guermat, enfant de la ville de St-Denis, proche des habitants leur ressemblant, il n'a jamais nié la réalité de la ville..c'est le seul candidat crédible.
Guermat, Hanotin et Bagayoko tous furent battus dans divers scrutins dans la dernière décennie .Mais l'essentiel n'est-il pas de participer. Guermat, le commerçant ou le propriétaire immobilier aujourd'hui UDI ? dionysien il est vrai mais certainement une vraie rancœur contre les actuels élus qui ont contrarié une spéculation qui aurait pu lui rapporter gros. Hanotin inutile de la présenter, il a oublié depuis peu qu'il avait été socialiste depuis sa prime jeunesse.Engagement qu'il préfère omettre pour ne pas effrayer l'électeur. Bagayoko , il faut lire son autobiographie en 60 pages. Document rare , 60 feuillets ,200 photos de lui (j'exagère à peine) .Il a tout fait à lui tout seul, pendant 20 ans, toutes les actions, toutes les réalisations positives sont son œuvre. J'ai rarement lu un texte aussi égocentré , le pire c'est qu'il semble le croire, il est persuadé d'être le meilleur. Oui pour le cumul des indemnités et des rémunérations il est imbattable. Il en a même oublié ceux qui depuis des années sont ses soutiens, les membres de son groupuscule électoral sont ignorés. Mal parti pour le travail collectif revendiqué.
@vérités- ce sont vos vérités ! ... J'en partage au moins une. Un candidat très local (B.Bagayoko) qui arrive à pondre une biographie de 60 pages ! Ce candidat a vraisemblablement une pathologie narcisco-ėgocentrique. Il se prend visiblement pour un Obama voire un Martin Luther King. ... Si une personne de son entourage direct peut l'aider à redescendre sur la planète Terre.
faut-il comprendre que collectif Eau public Saint-Denis a décidé de soutenir cette liste ?
Bonjour @vérités Pour une fois, je partage votre point de vue... Bally Bagayoko est vraiment centré sur son nom. Il n'a pas de projet, si le sien, être maire. Il fera un score mais il ne sera pas élu maire, trop de personnes veulent sa tête. Une dernière chose, être battu une fois ne signifie pas une défaite définitive. Ou on ne laisse que les vainqueurs se présenter...???
la rédaction de l'article amène à penser que collectif Eau public Saint-Denis a décidé de soutenir cette liste, ou je comprends mal ?
@Jean, plusieurs membres du collectif Eau public Saint-Denis soutiennent cette liste en tout cas. Cordialement Yann Lalande
Bonjour. Au delà de la personne. Aurait on un début de programme, de grandes lignes.??? A part aimer Saint Denis et penser une seconde que le fait de demander plus de moyens, il va les obtenir, manifester, faire des articles n'est pas un programme. Ce qui me semble bizarre, c'est le collectif JO lui apporte son soutiens. Je leur rappelle que Bally Bagayoko a soutenu les JO (oui il a dit qu'il fallait inclure les territoires). Vous savez bien que les élus soutiennent par opportunisme et mais le plus souvent c'est un gros cailloux dans leurs chaussures. Elu depuis 18 ans dans une majorité défaillante est ensuite critiquer ce qui ne va pas... Cette posture ne me parait pas crédible. Et le pire dans tous cela, c'est qu'il continue à être maire adjoint et à toucher des indemnités. J'aurais compris s'il avait démissionné depuis au moins l'année dernière, mais ce n'est pas le cas. Il assure ses arrières.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur