À la une Sports

Autisme : le sport pour tous

Depuis deux ans l’association All Inclusive et l’Office des sports organisent une journée annuelle dédiée à l’inclusion des enfants autistes dans les clubs de la ville. L’édition 2020 se tenait dimanche 23 février au palais des sports. La présence toujours plus nombreuse d’habitants chaque année, de candidats aux municipales en cette période particulière et surtout l’implication des associations sportives témoigne de la prise de conscience du sujet.
Plusieurs clubs de Saint-Denis ont été mobilisés lors de la rencontre sur l'inclusion des personnes autistes dans le milieu sportif.   © Adrien Verrechia
Plusieurs clubs de Saint-Denis ont été mobilisés lors de la rencontre sur l'inclusion des personnes autistes dans le milieu sportif. © Adrien Verrechia

Le contexte pré-électoral lui a donné un ton plus politique cette année. Si certains candidats aux municipales sont des habitués du gala pour l’inclusion des personnes autistes en milieu sportif, le renfort de nombreux colistiers ou simples militants ce dimanche 23 février au palais des sports Auguste-Delaune ne pouvait passer inaperçu.

« J’ai constaté que c’était un thème important, confirme Lynda Fekiri présidente d’All Inclusive, l’association coorganisatrice avec l’Office des sports. Parce qu’il ressort beaucoup dans les programmes. Mais après c’est toujours pareil, il faut que les paroles soient suivies par des actes. »

Ce travail de sensibilisation se remarque aussi à travers le succès de l’événement. « Franchement, c’est exceptionnel. C’est une belle réussite. Il y a beaucoup plus de monde chaque année », se réjouit-elle. Diverses personnalités locales figuraient parmi les présents : le Nak Muay Djimé Coulibaly, son aîné Jo Prestia, le combattant MMA Malick Sylla, l’acteur Adama Bathily ou encore la jeune influenceuse Maceiva et ses 600 000 abonnés sur l’application TikTok.

LIRE AUSSI : Autiste et sportif, c'est possible
 

Plus aucun enfant refusé pour sa différence

Cette prise de conscience se reflète également au niveau des clubs mobilisés, malgré la saison sportive qui bat son plein. Pour cette édition, La Dionysienne trampoline a rejoint les autres associations venues assurer des activités comme chaque année, telles le Lumpini, le Sdus judo, Meslek Combat, ou encore la Croix-Rouge avec une initiation au secourisme. « Les enfants sont de plus en plus inclus, constate Lynda Fekiri. Plus aucun enfant n’est refusé par une association, en tout cas je n’ai pas eu d’écho dans ce sens. Cette saison, il y a au moins une vingtaine de jeunes autistes dans les clubs à Saint-Denis. C’est un chiffre jamais atteint parce qu’avant je crois qu’il n’y en avait qu’une : c’était ma fille ! »

Si les associations sportives sont moins réticentes à accueillir des enfants autistes, certaines sont toutefois obligées de limiter leur accès par manque d’éducateurs ou de créneaux horaires. Koro, accompagnée de sa fille Assetou, ne désespère pas : « C’est difficile de trouver une activité. Comme chaque année j’ai pris beaucoup de contacts. » Lynda souhaite justement s’attaquer au suivi : « C’est aussi le rôle de All Inclusive de repérer les familles. On va prendre leurs coordonnées, leurs mails. On va vraiment les recenser. » 

Adrien Verrecchia

Réactions

Bravo pour cette belle initiatitive !

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur