Cultures

Au théâtre La Belle Étoile, Jolie Môme se régale de Dario Fo

Le théâtre de l’auteur italien, et en particulier Faut pas payer!, farce virulente sur les tribulations de deux couples, pauvres au point de ne pas avoir de quoi se nourrir, ne pouvait que séduire les comédiens engagés de la compagnie dionysienne.

« C’est une pièce insurrectionnelle?! » Comme toujours chez les Jolie Môme, on appelle un chat un chat. Faut pas payer?! est le prochain spectacle que la compagnie en résidence à Saint-Denis présente au théâtre de la Belle étoile à la Plaine, du 13 novembre au 13 décembre. Écrite en 1974 par Dario Fo, homme de théâtre italien, prix Nobel de littérature en 1997, Faut pas payer?! est une farce virulente conçue en réaction à la misère en forte aggravation dans son pays. « En entendant à la radio que les Restaurants du cœur étaient submergés, mon sang n’a fait qu’un tour. Je n’ai pas d’autre arme que le théâtre et je veux répondre à une telle injustice par un éclat de rire vengeur », écrivait-il au moment de la création de sa pièce en Italie.

« C’est un texte qui colle bien à nous, à ce que l’on fait »

L’histoire part d’un fait dramatique?: comment manger quand on n’a pas de quoi acheter de la nourriture?? Deux couples, Antonia et Giovanni, Margherita et Luigi, confrontés à cette extrémité, obligés de se débrouiller comme ils peuvent, se retrouvent entraînés dans une suite d’aventures et de rebondissements aussi drôles que féroces. On est dans la bouffonnerie, dans la dénonciation d’autant plus implacable qu’elle est nourrie par le rire. « C’est un texte qui colle bien à nous, à ce que l’on fait », remarque Michel Roger, metteur en scène des Jolie Môme. « Mais il faut se mettre à la hauteur de ce texte d’un auteur essentiel du théâtre contemporain », ajoute-t-il aussitôt.

Dénonciation implacable nourrie par le rire

Dario Fo montre des situations qui posent la question de la légitimité et/ou de la légalité à laquelle les gens sont confrontés en période de crise. « Peut-on rester dans le cadre de la loi, refuser les actions illégales dans tous les cas?? Ce sont des questions qui se posent aujourd’hui de manière forte?: que vont faire tous ces précaires, ces jeunes, ces chômeurs face à la misère actuelle?? », poursuit-il. Un temps, puis il reprend avec un large sourire?: « Mais attention?! C’est du théâtre, on rigole et c’est pour nous un vrai plaisir qu’on veut partager avec le public?! » Avec l’addition du talent joyeusement subversif de Dario Fo et des membres de la compagnie Jolie Môme qui ne le sont pas moins, on devrait, en effet, passer un bon moment, drôle et grinçant. Comme souvent à la Belle étoile.

Benoît Lagarrigue

Faut pas payer?! du 13 novembre au 13 décembre au théâtre de la Belle étoile (14, rue Saint-Just), du jeudi au samedi à 20?h?30, dimanche à 16?h. Réservations (fortement conseillées) au 01?49?98?39?20. Tarifs?: 18 et 10 €.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur