Cultures

Agenda culturel (édition du 28 novembre 2009)

Théâtre Gérard-Philipe

59, boulevard Jules-Guesde Tél. : 01 48 13 70 00
Let’s guinche !
Dans la perspective de la grande soirée du Bal, le 14 novembre à la mairie (lire JSD n° 801 du 30 septembre), la compagnie Toujours après minuit propose des ateliers gratuits pour former les « capitaines de danse ». Ces ateliers ouverts à tous sont encadrés par des danseurs professionnels.
Les 2, 3 et 4 novembre de 19 h à 21 h 30, répétition générale le 13 à 20 h. Renseignements et inscriptions au 01 48 13 70 09.

Musée d’art et d’histoire

22 bis, rue Gabriel-Péri Tél. : 01 42 43 05 10
Exposition
Ce que j’ai sous les yeux présente des œuvres de la collection d’art contemporain du conseil général, acquises auprès d’artistes français et internationaux, qu’ils soient renommés ou jeunes créateurs.
Jusqu’au 25 janvier 2010. Les lundi, mercredi et vendredi de 10 h à 17 h 30, le jeudi jusqu’à 20 h, samedi et dimanche de 14 h à 18 h 30. Fermé le mardi et les jours fériés. Tarifs : 5 et 3 €. Jeudi 5 novembre à 18 h 30, rencontre avec des artistes sur le thème : L’art vidéo, une façon de voir ?

Soixante

60, rue Gabriel-Péri
Deux mondes
L’exposition présentée par l’Adada est celle d’un duo. Catherine Serre-Albessard présente des aquarelles narratives et un travail réalisé lors d’ateliers d’écriture. Le plasticien Arben Iljazi a animé un atelier de « transport artistique public », où les participants devaient imaginer un char intergénérationnel mû par l’énergie musculaire. Ces travaux, maquettes et dessins, sont exposés. Derniers jours.
Jusqu’au 1er novembre, du mercredi au dimanche de 15 h à 19 h. Entrée libre.

Médiathèque Gulliver

7, avenue du Plouich Tél. : 01 49 71 36 60
Contes
Dans le cadre du festival de Plaine commune, Histoires communes, Gilles Bizouerne propose Vrais mensonges, pour tous publics à partir de 6 ans.
Samedi 31 octobre à 16 h. Entrée libre.

Atelier-boutique Franciade

42, rue de la Boulangerie Tél. : 01 48 09 15 10
Exposition
Franciade présente une exposition intitulée Jeux de fils, à partir des savoir-faire et réalisations en broderie, tapisserie, couture de la Dionysienne Elisabeth Fernandez.
Jusqu’au 14 novembre. Entrée libre.

Stade de France

Avenue Jules-Rimet Porte H
Halloween
Pendant les vacances scolaires, le Stade de France propose des visites dans une ambiance particulière où sorcières, fantômes et autres chauves-souris hantent les coulisses du stade.
Jusqu’au 4 novembre de 10 h à 17 h. Réservation sur http://www.stadefrance.com

Paris
Café théâtre

Le théâtre Popul’air du Reinitas (36, rue Henri-Chevreau, Paris 20e. Tél. : 01 46 36 74 15) présente deux artistes dionysiennes : les Bons conseils d’Eléna Brocolitch tous les mercredis à 20 h et À l’arache, de Rachida Bahri tous les dimanches à 21 h 30.

À la télé
Tremplin France Ô

La chaîne de la TNT France Ô diffusera, vendredi 30 octobre à 21 h 40 le documentaire De la banlieue aux Francos, réalisé par Christophe Maillet, qui retrace l’aventure des jeunes talents de la banlieue qui se sont, après plusieurs sélections locales, produit sur la scène des Francofolies à La Rochelle. Parmi eux, le vainqueur dionysien Spirit of D-Zil.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur