À la une En ville

Tramways T1 et T5
/ Accélération et coup de frein

Bonne nouvelle pour les usagers du T5, la fréquence des rames est renforcée depuis le 7 janvier. Mais pour ceux du T1, les améliorations prendront plus de temps que prévu.
Depuis le 7 janvier, l'offre de service sur les tramways T1 et T5  a été renforcée.
Depuis le 7 janvier, l'offre de service sur les tramways T1 et T5 a été renforcée.

Avant son lancement à la mi-2013, le tramway T5 était supposé transporter 36 000 voyageurs par jour entre Saint-Denis et Sarcelles. En fait, ils ont sitôt été près de 60 000. Et qui ont dû se tasser dans des rames sous-dimensionnées. Leur capacité n’excédant pas les 127 voyageurs contre 180 pour le T1. Depuis, RATP et Île-de-France Mobilités (IDFM, ex Stif) se sont employés à améliorer l’offre de service. En 2016, quatre rames supplémentaires étaient commandées au constructeur Alstom. Ce qui portera à 19 le nombre de ces voitures sur pneu.

Si les dernières livraisons n'interviendront qu'en 2020 (1), deux rames ont déjà été mises en service en 2018. Et leur fréquence a été renforcée depuis le 7 janvier. Elle est ainsi passée de 5 mn à 4 mn 30, les mardi et vendredi, jours de marché où les usagers sont les plus nombreux (de 8h30 à 17h15). Le samedi après-midi, le temps d’attente n’excédera pas les 5 mn (soit un gain de 1 ou 2 mn). Et le dimanche, où la fréquence sera moindre, les voyageurs y gagneront tout de même de 1 à 4 mn.


390 000 euros par an

Une même amélioration est à noter en juillet, pendant les vacances scolaires. Et dans une moindre mesure au mois d’août. Le coût de ce renfort de service s’élève pour IDFM à 390 000 euros par an. « C’est globalement une avancée très forte pour les usagers », relève Christophe Piercy, de l’Association des usagers de transports (AUT) de Plaine Commune. Parmi les mesures décidées par IDFM le 11 décembre, il relève pourtant une incohérence. « Le renfort maximal à 4’30 ne serait pas opéré en semaine aux heures de pointe, entre 17h15 et 19h30. C’est absurde. »

Autre annonce en décembre, les travaux d’agrandissement et de modernisation des stations de la ligne T1 entre Gare de Saint-Denis et Bobigny vont être reportés. Prévus à partir de la fin décembre 2019, et pour une durée annoncée de six mois par station, ils ne devraient démarrer qu’en avril 2020, après les élections municipales. Le prolongement de la ligne, de Gare de Noisy-le-Sec à Montreuil, n’en a pas été moins acté dans le même temps, avec la signature d’un protocole de financement de 350 millions d’euros auquel contribueront État, Région et les départements de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. Cette nouvelle portion devrait être ouverte d’ici quatre à cinq ans. Espérées elles aussi de longue date, les 115 nouvelles rames commandées par IDFM devraient circuler au plus tôt… en 2021.

Marylène Lenfant

(1) Nous avons noté par erreur dans l'édition papier de ce 9 janvier que les 19 rames étaient à présent au complet.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur