Sports

Football américain Les Monarques ont régné sur leurs terres

Les Dionysiens l’ont emporté, 26 à 20, sur les Molosses asniérois dimanche à Delaune en match retour.
Dimanche 22 mars, sur le terrain synthétique de football américain du stade Delaune
Dimanche 22 mars, sur le terrain synthétique de football américain du stade Delaune

Il est midi, les crampons crissent sur le chemin graveleux qui mène au terrain synthétique de football américain du stade Delaune. Les casques verts floqués d'une fleur de lys, symbole de la royauté, sont tenus avec la main droite. Toujours. 


Depuis quelques années, ce sport très codifié venu d'outre-Atlantique a fait son trou en France et en banlieue parisienne où la culture américaine y a trouvé un écho favorable. Ce dimanche 22 mars s'affrontent deux clubs voisins, les Monarques de Saint-Denis et les Molosses d'Asnières-sur-Seine. 

Le match aller qui s'est conclu par une victoire litigieuse pour les Asniérois a exacerbé la rivalité pré-existante entre ces deux équipes.Dans les vestiaires, les jeunes joueurs des Monarques (la majorité a moins de 25 ans) enfilent leur équipement : un pantalon pourvu de protections, des épaulières et un dentier, un accessoire indispensable pour la pratique du foot US. 

L'ambiance est détendue et, pourtant, du résultat de la rencontre va dépendre le maintien dans la course aux play-off. En cas d'échec, les Monarques ne pourront plus prétendre à la montée. « Mathématiquement, on est encore dans le jeu puisqu’Orléans qui était leader a perdu face à Noisy-le-Sec », explique Thomas Génin, line-backer, coach temporaire et bientôt président du club (lire éclairage).


« Ils partent gagnants dans leurs têtes »

Sur la pelouse, lors de l'appel des joueurs placés alors en rang d'oignons face aux arbitres, Greg, un des running back dionysiens et leader charismatique du groupe, confie d'un ton enjoué : « Les Molosses partent gagnants dans leurs têtes. Tant mieux, j'aime ça. » Au coup d'envoi, l'attaque des Monarques entame ses premiers drive et trouve quinze minutes plus tard une brèche pour inscrire un premier touchdown. 


Sur le banc, les Dionysiens exultent lorsque la transformation au pied permet aux Monarques de mener 7 à 0. Au 2e quart-temps, les Molosses marquent un TD et manquent de le transformer à la main. Les Dionysiens répliquent dix minutes plus tard avec un touchdown de 30 yards dont la « transfo » au pied porte à 14 les points des vert et or. « On ne calcule pas le score, dans nos têtes c'est toujours zéro à zéro », explique Kevin, un des receveurs et nouvelle recrue des Monarques (rookie).

« Un-deux-trois-agressif ! Un-deux-trois-TD ! », s'écrient les hommes de Thomas Génin pour s'encourager. L'agressivité dans ce match est seulement sportive. Le moindre écart de comportement est sanctionné par la fédération. Pour Warren Noël, le médecin du match, le football américain n'est pas considérée à sa juste valeur : « Je vois plus ça comme un jeu d'échec plutôt qu'un sport de brutes », confie-t-il avant d'aller soigner un des Molosses armé de strappings et pommades.

En seconde période, les deux teams sont au coude à coude. Greg inscrit un TD de 5 yards et les Molosses reviennent au score très rapidement. 20 partout, la tension est à son comble sur le banc. Soudain, dans un ultime élan de combativité, Greg (encore lui!), finit par se frayer un chemin entre les lignes défensives asniéroises et plante un autre touchdown dans les derniers instants du match. La victoire est aux Monarques : 26 à 20. Au coup de sifflet final, les Dionysiens dansent et se chambrent. C'est une joyeuse débandade qui se poursuivra jusqu'aux vestiaires. 

Maxime Longuet


Du changement prévu pour la saison prochaine

Olivier Lopez, l'actuel président des Monarques, a décidé de mettre un terme à sa carrière de footballeur américain la saison prochaine car il évolue aussi en tant que joueur dans le club dionysien. À 40 ans, il déléguera sa fonction présidentielle le 18 mai prochain à Thomas Génin et fera ses valises pour s'installer à Toulon. « Je suis assez content de ce que j'ai pu amener au club, notamment en terme de structuration, explique Olivier. J'ai bloqué plein de choses parce que ce n'était pas le moment. Maintenant, il y a un peu d'argent dans les caisses, il faut que le club explose. À présent, il faut aller chercher la gagne. » 

M.Lo

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur