Sports

Rugby : l’addition aurait pu être plus salée

Les Dionysiens, premiers de leur poule de Fédérale 3, ont commencé 2014 comme ils avaient fini 2013 : par une victoire (Saint-Denis US : 29 / RC Amiénois : 8), que seules des maladresses ont empêché d’être plus large.
Saint-Denis (bleu clair) a reçu Amiens le 12 janvier au stade Delaune
Saint-Denis (bleu clair) a reçu Amiens le 12 janvier au stade Delaune


Une fois n’est pas coutume, il fait froid ce dimanche 12 sur Delaune. L’hiver doux qui a accompagné les très belles performances dionysiennes de fin 2013 s’en est allé. « Les normales saisonnières sont de retour », chuchote-t-on en tribune, dans un souffle de buée. Reste à savoir si les rugbymen du Sdus vont produire le même jeu, léché et victorieux, qui leur a tant souri en première partie de saison. Leaders d’emblée, sérieux et inspirés, ils ont littéralement survolé leur début de championnat. Après cinq semaines de pause, c’est face aux derniers du RC Amiénois qu’ils reprenaient les débats.


Un quart d’heure plus tard, ils mènent déjà 12 à 0, suite à deux essais marqués coup sur coup. Des collectifs en plus. Le premier est aplati par l’intenable Thomas Livio. Le deuxième est sublime : Saint-Denis traverse tout le terrain au pas de course. Décalé sur l’aile gauche, l’arrière Julien Martine reçoit la balle, cours et joue au pied plein axe. Thibaud Mignot récupère et fonce dans l’en-but. Son frère Florian transforme au pied.

« À ce rythme-là, l’afficheur va avoir du boulot aujourd’hui ! », plaisante un supporter.


Arrive l’heure du temps fort d’Amiens, qui presse mais doit se contenter d’une pénalité. Le Sdus reprend sa marche, mais butte à la passe, à la touche et au sol. Alors il force, rentre vivement dans le lard adverse et marque par l’intermédiaire d’Alexandre Castelnau. 19 à 3. Mi-temps. Dans les gradins, les spectateurs parlent Top 14, arbitrage, règles qui changent sans cesse, et épiphanie. « À mon époque, on mangeait des galettes sèches, sans frangipane ! »


La deuxième période démarre de suite, sans passer par les vestiaires. Thomas Livio continue de percuter et bouge les lignes avec entrain. Le très offensif numéro 10, Bastien Darrieumerlou, se faufile comme un beau diable et prend souvent la tangente à lui tout seul. Julien Martine joue au pied pour lui-même, récupère la balle et passe à Louis Kern pour le 4e essai. Dans la foulée, Darrieumerlou perce, sprinte tout droit, passe à Martine qui l’imite et donne à Mignot pour un superbe essai. « Oui !!! » Les supporters hurlent et applaudissent devant le spectacle, tout à leur joie.


Saint-Denis a retrouvé ses marques et domine. Les bleu et blanc mènent 29 à 8 et redoublent de passes combinées qui font mouche. Ils traversent les lignes adverses comme dans du beurre mou malgré le froid. Sauf que le beurre s’accumule dans les mains, et qu’au tout dernier moment, alors qu’il n’y a plus qu’à aplatir la balle… Patatras ! Les Dionysiens laissent glisser et se manquent quatre fois de suite ! Le diable seul sait pourquoi, lui qui se cache dans les détails.


C’est sur cette note au goût d’inachevé que se termine la rencontre, sur le score de 29 à 8. « Il y a eu du déchet mais c’était un match de reprise. En 2e période, les principes d’attaque sont revenus, c’est de bon augure. Notre objectif est de rester premiers jusqu’à la fin. Jusqu’ici, on est sur une superbe dynamique. Les joueurs sont à fond et on vit quelque chose de très porteur, sportivement et humainement », apprécie le coach Xavier Darjo.

Aurélien Soucheyre


Vers la Fédérale 2 ?

« Notre parcours ? C’est une grosse satisfaction. Dans une poule relevée, on gagne des matches difficiles, des matches que l’on perdait les autres années. Il y a les résultats, mais aussi la manière et l’état d’esprit. Le groupe vit très bien », mesure le président du Sdus rugby Olivier Glévéo. L’effectif, large pour compenser les blessures, permet à l’équipe A comme la B (victorieuse 34 à 0 devant Amiens) de ne compter qu’une défaite cette saison.


« On souhaite finir premiers pour attaquer les phases finales dans les meilleures conditions. Ça nous permettrait de jouer les 32e contre un 4e de poule avec match retour à domicile. Une victoire en 16e, et on monte en Fédérale 2. Si elle se présente, on ne la refusera pas, mais il faut s’en donner les moyens. Il faut anticiper pour exister à ce niveau. Alors on a commencé à se préparer », ajoute le président. Au cas où.

A.S.


Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur