Sports

L’ovalie dionysienne réussit sa mue

Les rugbymen dionysiens ont écrasé 32 à 6 l’OL Marcquois dimanche 22 septembre à Delaune, preuve de la belle santé de l’équipe.
Sur la pelouse de Delaune à Saint-Denis, dimanche 22 septembre
Sur la pelouse de Delaune à Saint-Denis, dimanche 22 septembre


Le vieil adage dit jamais deux sans trois. Oui mais non. Oui parce que les rugbymen du Saint-Denis US avaient déjà battu deux fois l’OL Marcquois l’an passé. Non parce que cela faisait deux ans qu’ils s’inclinaient lors de leur premier match de Fédérale 3 à domicile. Ce Dimanche 22 septembre à Delaune, ils ont fait bien plus que s’imposer aux points. Victorieux 32 à 6, ils ont surtout frappé les esprits. « C’est notre plus beau match. Notre match référence », mesure Xavier Darjo, à la baguette de l’équipe première avec Rémi Campet depuis un an.


Une année durant laquelle le staff a commencé à bâtir un nouveau projet. « On a essayé de poser un jeu total pour jouer les premiers rôles. Il s’agit d’être dangereux dans toutes les zones et de s’adapter à toutes les situations. C’est le plus dur, le plus long à faire venir. Mais c’est en train d’arriver. C’est sûr, le salut viendra du jeu », ajoute le coach.


Le salut vient aussi d’une mayonnaise qui a très bien pris entre les joueurs du sérail et les nouveaux venus, dont de nombreux professeurs d’EPS originaires du Sud, qui commencent leur carrière en région parisienne. « Le mélange fonctionne. Sur le terrain, je défis quiconque de reconnaître lequel est basque, béarnais ou dionysien », lance le sélectionneur, lui même exilé de Dax et enseignant au lycée Paul-Éluard.


La recette mijote aussi en dehors des prés, lors d’une troisième mi-temps où supporters, staff, joueurs d’hier et d’aujourd’hui se retrouvent autour d’un véritable esprit club. Dimanche, les bières et la charcuterie avaient le goût de la victoire. « On avait laissé l’équipe sur une superbe progression. Et on la retrouve dans les mêmes conditions. Je suis satisfait à bien des égards. On a été virulent dans le combat physique, vigilant en défense et solide de manière générale. On n’a jamais plié, jamais rompu. On a fait 80 minutes pleines », apprécie Xavier.


Le paquet d’avants a fait son match, comme de coutume à Saint-Denis. La troisième ligne a été très performante, survolant la rencontre. Bastien Darrieumerlou a orienté le jeu, vivement et sereinement. Julien Martine a été très à l’aise avec des arrières plus que jamais en forme et Thomas Livio a percé et raffuté avec entrain. Hicham Housni, champion de France de Fédérale 2 avec Vienne en 2012, a retrouvé les couleurs du Sdus comme s’il n’était jamais parti.


« On a fait un recrutement ciblé, indique Xavier. Les nouveaux apportent une plus-value sportive et humaine. On a doublé voire triplé certains postes pour être performants toute la saison. » Aussi bien pour l’équipe A que pour la B, qui a elle aussi étrillé la réserve marcquoise 55 à 10. Le numéro 10 Hugo Chevalier, un temps en équipe de France des moins de 19 ans, a fait un bon match pour le Sdus, et portera sans doute main-forte à l’équipe première dans les rencontre à venir. Il ne devrait pas être le seul.


Avec cinq pénalités et trois essais dont un transformé, les bleu et blanc ont même pris le point du bonus offensif. Et la tête du championnat, à la grande satisfaction du président Olivier Glévéo. « On vise la Fédérale 2 d’ici quelques années. Mais on prend notre temps. Il ne faut pas brûler les étapes et se structurer progressivement. Aussi bien pour l’équipe que pour le club. » Même longuement préparée, la montée peut s’avérer rude. Domont, épouvantail de F3 durant plusieurs saisons, s’est par exemple fait battre à plates coutures lors de ses deux premiers matchs de F2.


« Il faut rester humbles et continuer à bosser. Et profiter quand on peut. J’avais demandé aux joueurs de faire un bon match pour que je puisse bien dormir. Je crois que ça va le faire », concluait Xavier après le beau succès des siens.

Aurélien Soucheyre


L’école de rugby et les filles recrutent


L’équipe première du Saint-Denis Union Sports, sa réserve, les minimes et cadets sont en grande partie composées de joueurs du cru, qui ont commencé à l’école de rugby. Cette dernière recrute justement, contre 80€ de cotisation annuelle, soit l’un des tarifs les plus accessible d’Île-de-France.


Les jeunes pousses seront encadrées les mardis à 17h par Cyril Randu, un nouveau venu également à la tête des juniors. Côté féminines, la section espère monter une équipe de rugby à sept, sous l’égide de Kevin Dubot. Entraînement les mardis de 20h à 22h, contre 180€ de cotisation.

A.S.


Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur