Sports

Basket-ball : vers le haut du rebond ?

Les basketteurs du Saint-Denis union sports démarrent bien leur saison sous la direction du nouveau coach John Tongo. Le maintien en N3 reste pour le moment le principal objectif du staff.
Le Sdus basket-ball à l'entraînement au palais des sports Auguste-Delaune
Le Sdus basket-ball à l'entraînement au palais des sports Auguste-Delaune


« Historiquement, Breteuil est un peu notre bête noire, on va essayer d’inverser le sort », pronostiquait quelques jours avant le match John Tongo, le tout nouveau coach de l’équipe première. Et comme un symbole en ce début de saison réussie, les basketteurs sont allés l’emporter pour la première fois sur les terres picardes (58 à 87). « On est bien entré dans le match, puis on a su garder au minimum 12 points d’avance sur eux durant toute la confrontation », raconte Lamine Camara, précédent entraîneur de l’équipe qui a repris le chemin des parquets en tant que capitaine et meneur cette année. « On était concentré, avec une défense appliquée et un jeu de contre-attaque, puis une alternance entre jeu rapide et jeu construit. On prend moins de 60 points, ce qui est toujours bien, mais on aurait pu en avoir 45 d’avance avec plus de réussite aux lancers francs », précise-t-il.

La place aux jeunes

Avec six succès en huit rencontres, l’Union Saint-Denis/La Courneuve n’est plus qu’à deux ou trois victoires d’un maintien en Nationale 3 qu’elle avait tardivement obtenu l’an passé. « C’est notre principal objectif. Une fois atteint, on verra si on peut en avoir un autre », note la présidente Martine Lefuel, avant de préciser que l’autre challenge de l’année reste l’intégration en équipe première des jeunes formés au club. John Tongo qui a déjà coaché certains cadres en sélection départementale il y a quelques années – dont Lamine – s’y attèle avec succès jusqu’à présent, mais sait que rien n’est encore gagné. « C’est un championnat particulier, les équipes se valent et tout le monde peut battre tout le monde. Il faudra faire attention jusqu’au bout et reprendre la deuxième phase du championnat avec autant de motivation que la première », affirme-t-il, conscient que certains joueurs ont envie de monter en Nationale 2.

Un scénario idéal

Le week-end prochain, l’équipe affrontera la réserve de Paris-Levallois en Coupe de France, avec l’ambition de tenter des choses, de se tester sans pression, le championnat restant son principal centre d’attention. « Pour l’instant, on est dans un scénario idéal, prévient Lamine. On verra vraiment à quel point on est une équipe quand on sera en difficulté, quand on aura dix points de retard dans un match et qu’il faudra réagir. » John, dont la venue était souhaitée depuis des années au club, espère construire une équipe sur le long terme et s’appuyer sur son ossature complémentaire. « On a un jeu complètement atypique et imprévisible, analyse-t-il. Ce n’est pas forcément spectaculaire, mais on peut changer de visage et s’adapter très rapidement aux adversaires. » Pour le voir, les amateurs de la balle orange n’ont plus qu’à se rendre le 26 novembre à Delaune, où le public est encore trop peu présent et enjoué malgré les belles performances des joueurs du cru.


Aurélien Soucheyre



Les cadettes démarrent fort

Avec trois victoires en autant de matches cette année, les cadettes du Sdus, qui avaient brillamment terminées quatrièmes de France l’an passé, semblent repartir du bon pied. Coachées par le directeur technique Michel Maximin, qui s’occupe aussi de l’école de basket, elles visent de nouveau une belle place en championnat de France cette année. L’équipe est pourtant nouvelle, avec seulement deux joueuses de l’an passé, la plupart ayant changé de catégorie ou intégré des clubs plus prestigieux et armés pour leur envol. Déjà victorieuses face à Auxerre, Dijon et Saran, les filles visent la première place de leur groupe pour monter en poule haute. Le prochain match aura lieu le 20 novembre à domicile, de nouveau face à Auxerre. « Elles sont très motivées, ont deux poumons et demi et un bon bagage technique », précise Max, qui aidera au maximum ses protégées, en laissant la priorité aux études. À terme, ce club formateur espère peu à peu progresser et fidéliser ses jeunes pousses à l’échelon supérieur.


A.S.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur