À la une Sports

Forum au Stade de France
/ Va y’avoir du sport

Des assos par dizaine, des visiteurs par millier et pléthore de disciplines sportives proposées, telle est la recette du Forum des sports. Le JSD s’est promené dans les allées et vous a dressé une liste (non-exhaustive) des réjouissances sportives.
Au Stade de France, le Forum des sports a accueilli quelque 4 000 visiteurs.
Au Stade de France, le Forum des sports a accueilli quelque 4 000 visiteurs.

Un seul article ne suffira pas à résumer l’ensemble du paysage sportif dionysien. Samedi 9 septembre, au Stade de France, une cinquantaine d’associations ainsi que leurs sections se sont réunies pour le Forum des sports. Ce rendez-vous de la rentrée a attiré quelque 4 000 visiteurs malgré un temps pluvieux. Enfants, ados, adultes, public féminin ou masculin, loisir ou haut niveau, à des prix convenables (généralement entre 80 et 250 euros l’année), l’offre est assez diversifiée pour trouver chaussure à son pied. Tour d’horizon (non-exhaustif) des stands.
Le Saint-Denis union sports (Sdus) compte à lui seul environ 5 000 licenciés répartis dans une cinquantaine d’activités différentes.

5000 licenciés au Sdus

Le football se taille évidemment la part du lion. Ouvert à partir de 6 ans, l’école affiche presque complet. « L’inscription est encore possible dans certaines catégories, mais il faudra faire vite », prévient l’éducateur Alpha. Les autres sections ne connaissent pas ce problème. « Nos portes sont toujours ouvertes. Les mômes peuvent même faire un premier cours d’essai sans s’inscrire », dit Jean-Pierre Dubié, secrétaire général du Sdus rugby. Le Sdus compte un important contingent d’inscrits en natation, activité physique d’entretien (APE, comme le renforcement musculaire, la danse, le yoga, l’aquagym, etc.), judo, tennis de table, tennis, athlétisme ou football américain. Mais le Forum est aussi l’occasion pour des activités plus confidentielles de se faire connaître, à l’image de la randonnée. « Cela permet de découvrir en groupe la région parisienne, de faire des sentiers tracés et ciblés », explique Noureddine Jouini, président des Verts sentiers, affilié au Sdus. 

Institution centenaire, l’Avant-Garde de Saint-Denis est la deuxième association de la ville avec environ 1 300 membres. Ses activités s’organisent autour du volleyball, de la gymnastique, de la danse, des activités d’entretien et des sports de combat. Avec deux dojos et une salle de musculation, le club développe ce dernier pôle depuis plusieurs années sous l’impulsion de l’entraîneur Redouane Amrani. En charge du judo et du jujitsu brésilien, il a monté une activité de Mixed martial arts (MMA). Et depuis cette rentrée, il a aussi lancé des cours de boxe anglaise.

Des clubs complémentaires

En plus de l’AGSD, le noble art est pratiqué dans trois autres associations : le Sdus (le plus ancien), la Team Pugilistes de l’ancien boxeur Kamel Amrane et le Ring Hanzaz dionysien. « La Ville est tellement grande qu’il y a de la place pour tout le monde », assure le coach de l’Avant-Garde. À la manière de la boxe, d’autres disciplines sont proposées par plusieurs clubs : judo (Sdus, AGSD, Judo-Club Franc-Moisin et Club 93), taekwondo (Sdus, AGSD et Club 93), etc. Parmi les sports de combat, seul Pugilat Institut propose de la boxe française. Et le Lumpini est l’unique association de muay-thaï. 

On a parfois du mal à s’y retrouver, mais les clubs sont généralement complémentaires. Saint-Denis Émotion est le club phare en athlétisme quand le Sdus est, lui, plus tourné vers le loisir. En football, le Cosmos est mieux implanté dans les quartiers sud et est de la ville. Le foot féminin est principalement l’affaire du Racing Club Saint-Denis. Même si cette saison, l’AB Saint-Denis, centré autour du futsal, a décidé de développer son pôle féminin. Les Monarques, eux, proposent du foot américain. 

Aziz Oguz

Le catalogue de l’Office des sports est distribué à la mairie et dans les installations sportives de la Ville. La version numérique est disponible sur le site www.officesports93.fr
 

Pour en savoir plus: 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur