À la une En ville

Protection animale
/ Trois chiens sauvés de leur bourreau

La Fondation 30 millions d’amis est intervenue plusieurs fois à Saint-Denis pour le sauvetage de chiens. Comme ce 22 février.
Capture d'écran
Capture d'écran

La Fondation 30 millions d’amis en a fait un petit film qui a été mis en ligne voilà quelques jours sur son site (1). La scène se déroule le 22 février à Saint-Denis. Accompagnée d’agents de la police nationale et municipale, une équipe de la Fondation fait irruption dans la cour d’une copropriété au 5, rue Nicolas-Leblanc. C’est un signalement qui les a conduits là pour le sauvetage de chiens staff enfermés dans des locaux à poubelle. Là, dans des cabanons aux portes cadenassées ils découvrent d’abord une chienne aux mamelles saillantes. Puis une jeune femelle, elle aussi prostrée, terrorisée, sur un sol couvert d’excréments, avec de l’eau croupie pour seul breuvage. Localisé grâce à un voisin, apparaît le propriétaire des animaux, indigné qu’on lui enlève ses chiens. « Ils sont bien nourris, bien traités. C’est comme si vous preniez mes enfants ! », ose-t-il. Dans son logement en rez-de-chaussée sur cour, les enquêteurs découvrent alors un chiot avec la mâchoire de travers. Un examen révélera une fracture ouverte, conséquence probable d’un méchant coup. L’homme sera emmené au commissariat, où la Fondation déposera contre lui une plainte pour abandon et sévices graves, passibles de deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

« On observe une recrudescence de ces chiens molossoïdes, qui ne sont pas inscrits au LOF (Livre des origines français)», déplore Arnold Lhomme, de 30 Millions d’amis. Ces animaux issus de croisements « doivent être déclarés en mairie et stérilisés », rappelle-t-il. En fait, la mairie de Saint-Denis, comme bien d’autres semble-t-il, n’enregistre aucune déclaration. Et les chiots se monnaieraient à 900 euros, selon les estimations de la Fondation. « On a deux problématiques, reprend Arnold Lhomme, les molosses et les chiens de vigile. » Parmi ceux-là, nombre de bergers malinois ont fait eux aussi l’objet de signalement. Comme en septembre dernier, encore à Saint-Denis, où l’association a découvert dans une casse automobile de la rue Charles-Michels une chienne squelettique, couvertes d’escarres, les muscles atrophiés, « mourant à petit feu ». Egalement filmé, le sauvetage de Gypsy, 6 ans, a fait le tour des réseaux sociaux (2). Les trois chiens de la rue Nicolas-Leblanc ont été pris en charge par le refuge de la Fondation, le temps que la justice se prononce sur cette alternative. Soit la restitution, ici des plus improbables, soit le retrait. La Fondation, que le propriétaire est tenu de rembourser pour les soins prodigués aux chiens, pourra alors les proposer à l’adoption. 

Marylène Lenfant

(1) http://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/13305-battus-2-chiens-et-un-chiot-sauves-en-region-parisienne-video/

(2) http://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/13017-parcours-dun-chie...

Réactions

Bravo et sans commentaire...

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur