À la une Cultures

Livre
/ Saint-Denis, coeur d'un roman

Rue de la République. L’artère la plus connue de Saint-Denis, celle que des dizaines de milliers de pas foulent chaque jour et que les nôtres empruntent aussi quotidiennement, donne son titre à un roman. Jean-Emmanuel Ducoin la connaît comme sa poche cette voie qui relie une basilique historique et une église neuve. Il en fait le fil rouge d’un beau roman à plusieurs voix où les personnages se croisent, mais dont le rôle principal revient à cette ville typée, façonnée par les multiples couleurs du peuple de France.

Rue de la République, c’est une femme de ménage sans pap’, qui découvre chez Orange le corps inerte d’un pendu dont le harcèlement au travail a eu la peau ; un journaliste qui bosse au magazine Lumières pour traquer les ténèbres d’une actualité qui écrase les petits ; un commissaire de police humaniste jusqu’aux soins qu’il apporte à guérir les corbeaux blancs, une directrice de cabinet, femme du pendu, qui trouve dans la coke la force de paraître… Et même un maire dégarni, aux racines bretonnes, fils d’un père déporté et d’une mère cuisinière, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celui qui vient de passer la main.

Ce petit monde habite, pour l’essentiel, à des numéros différents de cette rue qui fait cohabiter des parcours qui ne sont pas sur le même fuseau horaire de la condition sociale, entre ceux qui logent dans un taudis et d’autres dans le pavillon d’une arrière-cour à l’écart du tumulte. De l’hôtel de la Poste à la salle de boxe du Sdus où Mohamed soigne les têtes en apprenant à donner des coups, de la cité Joliot-Curie à l’assaut pour déloger les terroristes de leur planque, Jean-Emmanuel Ducoin éclaire Saint-Denis et déclare sa flamme à la ville monde où il vit depuis des années, sans pour autant gommer ses turpitudes. Malika, Aminata, Paul, Jean et quelques-autres sont au centre d’histoires croisées de femmes et d’hommes qui vivent Saint-Denis en empathie. Jean-Emmanuel Ducoin, connu entre autres pour sa connaissance du cyclisme et du Tour de France en particulier, montre avec cette Rue de la République qu’il tient aussi la route quand il est au guidon d’un roman populaire.

 

Rue de la République, de Jean-Emmanuel Ducoin, 19 euros, aux éditions Anne Carrière.

Rencontre avec l’auteur, à la librairie Folies d’encre (14, place du Caquet), jeudi 12 janvier, à partir de 19h.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.