À la une En ville

Foire des savoir-faire solidaires
/ Saint-Denis à la fête

Du 8 au 20 décembre, le parvis de la basilique accueille la Foire des savoir-faire solidaires, qui entre ce vendredi dans sa dixième édition. Plus une foire des produits régionaux, un marché d’art contemporain, les animaux de la ferme… Et, grande nouveauté, une tente « Agora » dédiée aux animations.
Du 8 au 20 décembre, la foire des savoir-faire solidaires revient pour une dixième édition sur le parvis de la basilique (archives).
Du 8 au 20 décembre, la foire des savoir-faire solidaires revient pour une dixième édition sur le parvis de la basilique (archives).

Authentique, créative, locale, insolite, responsable, joyeuse, solidaire. Derrière ces adjectifs se cache un rendez-vous qui s’est imposé au fil des éditions comme un incontournable des fêtes de fin d’année à Saint-Denis. Cet événement qui prendra ses quartiers du 8 au 20 décembre sur le parvis de la basilique, c’est bien sûr la Foire des savoir-faire solidaires et ses 70 exposants.

Une manifestation à ne confondre avec aucune autre. « Ce n’est ni un salon ni un marché de Noël ! », tient à préciser Adeline Lévêque, chargée de mission au développement local de Plaine Commune, qui accompagne l’organisation de cet événement depuis sa première édition.

Plus qu’un concept commercial, c’est une « démarche ». Du genre exigeant et vertueux, comme l’est l’économie sociale et solidaire (ESS) dont cette foire se revendique. Sur un modèle de circuit-court, forcément, avec des exposants qui sont tous des artisans créateurs ou producteurs du territoire : céramiste, plasticienne, décorateur sur bois, illustrateurs, styliste corsetière, sculpteur sur bois, sur verre, coutelier-forgeron, viticulteur, apiculteur ou encore producteur de fromages ou torréfacteur. « Il y en aura pour tous les goûts et pour toutes les bourses aussi », assure Adeline Lévêque, en rappelant que tous les exposants se sont engagés à présenter au moins un article à moins de 15 euros.

S’il s’agit pour eux d’une occasion privilégiée de proposer leurs produits à la vente, l’enjeu de cette foire est bien de rappeler que ces objets sont avant tout le fruit d’une maîtrise particulière ou l’œuvre d’un métier d’art. Des savoir-faire qui seront mis à l’honneur durant ces douze jours comme faisant partie intégrante du patrimoine local. « C’est d’ailleurs pour cela qu’ici on ne parle pas de clients, mais de visiteurs, et que l’espace est conçu de façon à ce que les exposants ne soient pas assis derrière leur stand mais puissent se placer entre leur objet et le visiteur. »

Produits régionaux et art contemporain

Avant d’être un point de vente original, c’est donc un lieu d’échange et de partage, qui impose d’ailleurs aux créateurs présents d’exercer sur place pour donner à voir et expliquer les différents procédés de fabrication. Un souci de transmission qui se retrouve aussi dans le programme des animations  et qui peut prendre la forme d’un atelier manuel (réalisation de cartes postales à broder, de construction de petits objets à partir de vélos usagés, d’une initiation aux teintures naturelles…) ou d’une démonstration (pâtisserie, bois tourné, moulage et cire perdue pour préparer une fonte de bronze…), ou encore d’un concours de broderie ou d’une présentation du projet de remontage de la flèche de la basilique.

Grande nouveauté de cette dixième édition, un espace dédié à l’accueil de ces animations, baptisé l’Agora, lui aussi couvert, transparent et chauffé, sera installé sur le parvis de la basilique, en vis-à-vis de la grande tente. Cette dernière accueillera comme chaque année un café-village, avec chaque jour une offre de restauration, de pâtisseries et de boissons chaudes. Autour de l’événement, les animaux de la ferme pédagogique Letellier et la présence de manèges anciens devraient faire le bonheur des enfants. Et pour compléter cette offre, la foire des produits régionaux comptera sur la présence d’une vingtaine de commerçants sur le parvis.

Quant à la foire au B’Honneur, marché d’art contemporain, elle accueillera du 8 au 20 décembre une trentaine d’artistes locaux (plasticiens, peintres, graphistes, photographes…) sous la houlette de l’association 60 Adada salle de la Légion d’honneur.

En marge des nombreux concerts et festivités prévus, le temps fort à ne pas manquer cette année est la projection du projet photo La Basilique vue de chez moi, qui fera l’objet d’un mapping vidéo à contempler directement sur la façade du monument les vendredi 15 et samedi 16 décembre de 19h15 à 19h30.


Détail des horaires, programme des animations et présentation des exposants sur le site www.foiresavoirfaire.com

Réactions

j'y étais ce samedi et dimanche grand bravo aux organisateurs pour cette fête républicaine de fin d'année. çà change des autres années. Richesse et esthétisme des stands et l'aménagement du jardin de l'ancien hotel est franchement un plaisir des yeux.
je suis allée et c'est hélas nul. Certes, il faut aider les associations et les artisans, mais ca ne représente pas noël.
e oui c'est loin de nous rappeler Noel,mais cette ville se fiche de Noël. pourquoi faire ce commerce à Noel et pas à un autre moment de l'année?
Le sapin joliment illuminé, la place Victor Hugo et le petit square lumineusement décorés, la foire, les petites cabanes, c'est un plaisir de venir y faire y tour.
ça veut dire quoi, ça ne rappelle pas Noel ? Je trouve au contraire que c'est une foire de talents: jolis bijoux, produits bios, créations originales,par des artisans et des créateurs. On aime ou on n'aime pas c'est selon, mais dire que c'est nul révèle un esprit un peu sectaire. Moi j'aime mais j'ai regretté qu'on nous demande , un mercredi, d'attendre 17h30 pour voir les animaux-

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur