Cultures

Festival de Saint-Denis
/ Pincemaille en son orgue

Pierre Pincemaille deavtn le grand orgue de la basilique de Saint-Denis
Pierre Pincemaille deavtn le grand orgue de la basilique de Saint-Denis

Il est rare d’être invité chez soi. C’est pourtant ce qui arrive à Pierre Pincemaille, titulaire de l’orgue de la basilique depuis 1987, que le Festival de Saint-Denis, en partenariat avec le Centre des monuments nationaux dans le cadre de Monuments en musique, a convié pour un grand concert dimanche 12 juin (17 h). Au programme, des pièces de nombreux musiciens. « Je veux montrer la diversité de cet instrument », annonce Pierre Pincemaille, en précisant comment il a construit ce concert. « On sait que Bach d’une part, au début du XVIIIe siècle, César Franck au XIXe et Maurice Duruflé au XXe d’autre part, ont beaucoup composé pour orgue. Et l’on pense à tort qu’il n’y a rien entre eux ! Alors que, ce qu’on sait beaucoup moins, de prestigieux musiciens ont également composé pour cet instrument. » Et de citer aussitôt Mozart, Mendelssohn, Schumann, Brahms… « Oui, monsieur, ces gens-là ont composé pour orgue, et je vais le montrer ! », insiste-t-il. C’est donc à un vaste panorama historique de l’instrument qu’il nous invite, qu’il terminera par une improvisation. « Cela fait partie de la grande tradition de l’école d’orgue française, dont le patriarche n’est autre que ce même César Franck, connu dans le monde entier », lance-t-il avec enthousiasme.

Pierre Pincemaille est intarissable sur l’orgue de Saint-Denis, son orgue. « C’est l’opus n°1 du célébrissime facteur d’orgue Cavaillé-Coll. Il fut réalisé en 1840 à la demande de François Debret qui en a dessiné le superbe buffet néo-gothique, un véritable écrin. » Il s’agit donc d’un instrument historique, conçu en fonction de l’acoustique de la basilique et qui, restauré dans les années 1980, comprend pas moins de 3 claviers, 69 jeux et… 4 200 tuyaux ! « Certes, depuis 176 ans, on a fait des progrès, mais il est somptueux et sa valeur historique est inestimable », affirme-t-il. Cela fait donc plus de vingt-huit ans que Pierre Pincemaille en est titulaire. « Et je compte bien fêter mes trente ans en novembre 2017 ! », annonce-t-il, en se disant non pas organiste mais musicien, autant interprète qu’improvisateur, qui joue de l’orgue. Nuance. Jusqu’en 1995, il donnait des concerts tous les dimanche. Depuis 2014, ceux-ci ont repris, un dimanche après-midi par mois à 17 h, d’avril à octobre. S’il est également professeur au conservatoire national de musique de Paris, ce n’est curieusement pas l’orgue qu’il enseigne. « Je suis professeur de contrepoint, qui est une science d’écriture de la musique superposant plusieurs lignes mélodiques, précise-t-il. Ça m’aère, ça me sort de mes tuyaux », ajoute-t-il en souriant. Des tuyaux vers lesquels il revient cependant avec une passion toujours aussi vive et qu’il aime à partager.

Benoît Lagarrigue

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.