Cultures

Ciné-banlieue
/ Noirs et septième art

Extrait du film "La vie de château".
Extrait du film "La vie de château".

Rendre compte du potentiel créatif d’une population peu représentée dans le septième art, c’est tout un combat. Une lutte qu’a décidé de mener Ciné-banlieue. Pour sa 12e édition, le festival propose un gros plan sur ces « lumières noires » qui composent le paysage cinématographique français. Du 8 au 17 novembre, comédiens et réalisateurs noirs seront mis à l’honneur lors de projections et rencontres répartis entre le cinéma L’Ecran, le Comedy Club à Paris et l’UGC Ciné Cité Paris 19. La première partie de la programmation se déroulera dans la salle dionysienne avec une soirée d’ouverture mercredi 8 novembre à 20h avec l’avant-première du film de Mahamat-Saleh Haroun « Une saison en France ». Vendredi 10 novembre à 18h30, une séance de dédicaces permettra à Didier Daeninckx d’aller à la rencontre de ses lecteurs à la librairie Folies d’Encre. S’ensuivra à 20h la projection de « Soleil Ô » de Med Hondo en présence de l’écrivain. Enfin, pour clore ce calendrier dionysien, samedi 11 novembre sera une journée presque marathon. A 14h, six courts-métrages seront présentées : « 12 vues de Cannes », « Et toujours nous marcherons », « Les princes de la ville », « Carton rouge » (du dionysien Lahra Magassa), « Pablo » et « Deglet noir ». Puis, à 16h, les « Marianne Noires », documentaire de Mame Faout-Nang et Kaytie Nielsen, donnera la parole à sept intellectuelles noires qui racontent leur « francité ». A 18h, le film « La vie de château » de Cédric Ido et Modi Barry nous mènera dans le quartier parisien de Château d’Eau, dans lequel Charles, chef d’un groupe de rabatteurs de salon de coiffure sera confronté à la montée en puissance d’un jeune rival. Les réalisateurs seront présents pour chacune des séances. Enfin, « L’Ascencion », adaptation du roman « Un tocard sur le toit du monde » (Ed. Jean-Claude Lattès) de Nadir Dendoune, sera projetée à 20h en présence de l’auteur de ce best-seller mais aussi de la productrice du film, Laurence Lascary fondatrice de la boîte de production De l’Autre Côté du Périph.

Pour le reste du programme, entre autres, une rencontre professionnelle avec de jeunes talents et une compétition de courts sont respectivement prévus au Comedy Club le 15 novembre à 10h et à l’UGC Ciné Paris 19 le 16 novembre.

M.Lo.

Tarifs : L’Ecran de Saint-Denis : 4,5 €. Comedy Club sur réservation à contact@cinebalieue.org. UGC Ciné : 6 €. Toute la programmation sur www.cinebanlieue.org

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur