En ville

Disparition
/ On ne croisera plus Ludo

 Ludovic Bocazou (©) Yann Mambert
Ludovic Bocazou (©) Yann Mambert

Figure emblématique de Saint-Denis, Ludovic Bocazou, plus connu sous le nom de Ludo, est mort à l'âge de 38 ans. « Son corps a été découvert sans vie jeudi soir dans le centre administratif de la mairie », précise la Ville dans un communiqué. Selon les premières informations, il s'agit d'une mort naturelle. 

Cette disparation a provoqué de très nombreuses réactions. « Ludo était un jeune homme attachant, qui connaissait un grand nombre de Dionysiens. Il avait surtout une réelle attention pour les autres et aimait passionnément sa ville et ses habitants. Ludo était régulièrement embauché par la mairie pour travailler à la communication, à la jeunesse ou encore à la culture. Sa bonne humeur, sa disponibilité pour autrui tout comme sa curiosité vont sincèrement manquer à tous les Dionysien-ne-s. Élus et agents municipaux ont fait part à sa famille de leurs plus vives condoléances et de tout leur soutien dans cette épreuve », a réagi le maire Laurent Russier

« Ludo, celui qui fait consensus, unanimité à Saint Denis quelles que soient les générations, les origines culturelles, tous étaient d'accord sur les qualités particulières et singulières dont tu disposais », a écrit l'élu Bally Bagayoko dans un long texte sur Facebook. « Nous perdons un ami, un frère, un agent municipal, un citoyen, un militant, un acteur associatif et bien d'autres qualités qu'il portait merveilleusement bien. Honneur à sa famille qui peut être fier de lui, de l'image positive et de la joie qu'il a cultivé en chacun de nous », continue-t-il. 

« Saint-Denis est triste. Elle perd l’un de ses enfants les plus singuliers et attachants », a salué le député Stéphane Peu

De nombreuses personnes ont rendu hommage au Dionysien sur les réseaux sociaux. Certains ont partagé la chanson Vu de ma fenêtre de Grand Corps Malade où l'artiste parle de Ludo. « Vu de ma fenêtre, celui que je vois le plus souvent c'est Ludo. Il est gentil mais quand tu le croises c'est pas forcément un cadeau. Si tu le supportes pendant une heure, j'te jure t'es costaud. C'est le mec qu'on appelle la cerise sur le ghetto. »

En mars 2014, le JSD a fait le portrait de Ludo où il avait eu cette formule : « Il faut que tu saches : il y a trois trucs à voir à Saint-Denis. La basilique, le Stade de France et… Ludo ! »

Un registre de condoléances a été ouvert dans le hall de la mairie. Ce mardi 9 janvier, à partir de 19h, un hommage sera donné à la Maison de la jeunesse (12, place de la Résistance et de la Déportation). « Il y aura une urne pour collecter des dons qui serviront à aider sa famille », annonce Salah Khemissi, programmateur à la Ligne 13. 

Réactions

Saint-Denis vient de perdre une personne formidable que tout le monde connaissait. Je te pleure mon Ludo tu vas me manquer, et saches que je ne suis pas la seule à te pleurer. Il faut aller au centre administratif et à la mairie pour voir la tristesse du personnel et des élus. Saches que l'on n'oubliera jamais ta bonne humeur. Bises à Toto Cherifa
Reposes en paix frero quelle tristesse Courage à la famille
Repose en paix Ludo tout ces moments a discuter vont me manquer. Mes condoléances à la famille.
Tout minot je le retrouvai tous les ans à la Fête des tulipes. Et il en faisait des bêtises, mais jamais méchantes, comme les fois où il a mis de la lessive dans le bassin. Il n'y avait plus d'eau, que de la mousse! C'était le personnage le plus attachant de Saint-Denis, cultivant le bon mot et les vannes. Tu nous manques déjà Ludo et on pensera toujours à toi.
Saint Denis et le S I F ne seront plus pareil sans toi nos fou rire et ta bonne humeur vont me manquer repose en paix mon pote mes pensées a ta famille
Qui nous racontera des histoires à dormir debout ? Qui nettoiera nos pensées trop rectilignes ? Qui égayera nos matins chagrins par des bonjours tonitruants ? Qui s'affairera à dresser des petits abris blancs place du caquet ? Qui nous parlera ? Qui connaîtra St Denis comme sa poche ? Qui nous donnera les informations du jour ? Qui construira la seconde tour de la basilique ? Qui nous donnera un coup de main ? Qui mettra de la poésie dans les ruelles de St Denis ? Qui sera toujours là ou on l'attend ? Avec Ludo, c'est tout un morceau de St denis qui est parti...
Cc tu va nous manque Ludo rue du progrès sandra
Merci pour tout Putin te me manques vieux frère On ce rêvera
Merci Ludo t’as mis de la joie de ma vie chaque fois que je t’ai vu. En pensant à ton départ j’ai beaucoup de tristesse mais aussi beaucoup de gratitude envers Dieu pour t’avoir mis sur ma route. Que Dieu ait ton âme et t’accueille dans son plus haut et plus beau paradis. Un miracle!
Ludo, tu es parti sans nous dire salut, Pas besoin d'être un homme politique, tu étais la mascotte de la ville. Autant tu nous faisais rire, autant du nous soulais. Tu ne sera plus là pour nous racontez tes histoires. Tu vas nous manquez. Tchao poto.
Saint-Denis à perdu un pure produit de la ville. Une pensée pour toi ☝
Au revoir Ludo, mais le souvenir restera, on ne pourra pas t'oublier. je pense que tu est le meilleur rassembleur de St Denis. tout le monde te connaît alors qu'il ya certains élus qui sont inconnus des habitants. J'espère que tu es parti sans souffrance et sans t'en apercevoir .Courage pour la famille.
Ludo on se connaît depuis des années ça me fait mal au coeur de te voir partir si jeune repose en paix
Je t'ai connu dans les années 90 toujours avec le monde de l'organisation des fêtes à St Denis dommage tu es parti trop tôt
Ludo, le gars qui connait tout le monde, Ludo le gars qui a toujours une anecdote, un bon mot, une gouaille, et qui, même s'il ne te croise qu'une fois, se souviendra toujours de ton prénom et t'arrêtera dans la rue pour te demander si tu vas bien... Tu vas manquer à beaucoup de monde mon ami. Repose en paix. Et les tiens peuvent vraiment être fiers de toi. Te connaissant, tu dois sans doute être en train de refaire le monde avec notre bon vieux Saint-Denis là haut. À bientôt
Adieu la Cerise..... Ton nom collera à jamais à la peau de GCM... On t'avait vu à ses côtés au TGP, sur les planches, il te devait bien cela ..... Quel destin hasardeux t'a conduit à finir tes jours, seul, au sein de l'Hotel de ville, que tu aimais tant.... Je ne te connaissais que par les coups d'œil furtifs dans l'ascenseur du NHV, oú au hasard de chemins dionysiens.... En apprenant ta mort, ce matin de janvier en tapotant sur mon téléphone, la tristesse m'envahit, car, effectivement, à Saint-Denis, centre-ville, il y avait la Basilique, le Marché, l'écran.... et Ludo.... 38 ans, trop jeune et injuste... Dans quelle solitude t'es-tu endormi.... Le temps des Cerises approche, il restera un peu associé, pour moi à ton nom de scène.....
Ton tonton de coeur est blessé,tu lui laisses un trou noir dans son coeur, mais tu continueras à briller comme une étoile qui ne s'éteindra jamais. Bisous Ludo et à tous les tiens.
Une canette de coca light, un exemplaire de 20min, casque sur les oreilles.. Un « salut Nanou » à n’importe quel moment de la journée, un mot pour la famille, un ragot qui traîne, du taf partout tout l’temps, des maraudes à pas d’heures pour aider les autres, et une bienveillance éternelle dans le regard. C’est sûr, des fois on avait pas toujours le temps et l’envie, mais aujourd’hui nous sommes nombreux à regretter le fait de ne plus jamais pouvoir t’écouter. En vrai Ludo, c’est toi le seul prince de la ville des Rois
Ici ours 93800 tu va guider le paradis comme ta fait a saint denis adieu
Je viens d'apprendre la nouvelle de sa mort je suis très choquée et triste au même temps. Je ne le connaissais pas personnellement mais j'aimais bien le croiser à la mairie.quelle grosse perte pour saint denis. Courage à sa famille.
@JSD Serait-il possible que le JSD fasse également ne serait-ce qu'une brève de la disparition de la doyenne du conseil municipal de Saint-Denis Monique Souron??!!!! Deux poids deux mesure comme toujours..
@yacine&abdel : nous avons assisté aux obsèques de Monique Souron. Nous mentionnerons ce décès dans le journal du mercredi 10 janvier. Cdlt, Aziz Oguz
ludo tu es passer me faire un coucou a la maraude des restos du coeur toujours la pour les autres ton passage va ma manquer ........toutes mes condoléances a la famille
@yacine et Abdel. Johnny a volé la vedette à Jean D'Ormesson... C'est comme ça la vie!
Vu les commentaires à ton égard de ceux qui t’ont mieux connu que moi, je remercie Dieu de m’avoir fait l’honneur de te croiser dans ma vie et d’avoir pu figer ton image au moment où je faisais le portrait de philanthropes tout comme toi ! Repose en paix Ludo !

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.