@ vous

Fonctionnaires
/ Les suites de la loi travail : suppression de 120000 postes de fonctionnaires.

Nom ou initiales: 
REVE-Insoumis

Les suites de la loi travail : suppression de 120000 postes de fonctionnaires.

Le Premier ministre et le ministre de la Fonction Publique ont annoncé un plan de suppression de 120 000 postes de fonctionnaires mais ont passé sous silence l’instauration à grande échelle de la précarité via la contractualisation, l’individualisation à outrance de la rémunération. Dans la ligne droite des ordonnances Macron. Une façon d’opposer public/privé, d’opposer les citoyens contre les fonctionnaires. Un total mépris pour les fonctionnaires qui oeuvrent pour l’intérêt général, la solidarité, l’égalité d’accès et de traitement pour toutes et tous.

Un comité (CAP 2022) sera chargé de faire des propositions. Il sera composé de hauts fonctionnaires, de politiques ou d’économistes. Des technocrates totalement coupés de la réalité du service public et qui auront pour objectifs de rechercher les missions qui pourront être totalement abandonnées, celles qui pourront être confiées au secteur privé dans le but ultime de supprimer des emplois.
Les Finances sont dans le viseur : quand le ministre du budget et de l’action publique déclare vouloir « transformer Bercy d’administration de contrôle en administration de service », l’idée est de laisser le marché « s’auto-réguler », de réduire les normes, d’abandonner ou d’alléger les contrôles et les sanctions. La stratégie est simple : mettre hors d’état de nuire les salariés des finances afin de permettre aux plus nantis d’encore mieux vampiriser l’économie et la société française.

Ces suppressions vont continuer à aggraver une situation où déjà, que ce soit dans les administrations de l’État, dans les hôpitaux publics et dans les collectivités territoriales, on ne compte plus les services fonctionnant dans des conditions dramatiques, sans les moyens nécessaires – qu’ils soient humains ou budgétaires – et dans lesquels les conditions de travail sont détériorées comme jamais.

REVE-Insoumis soutien les fonctionnaires et appelle d’ores et déjà à participer à la journée du 22 mars pour la défense des services publics

REVE-Insoumis soutien l’enquête de la Convergence Nationale des collectifs de Défense et de Développement des Services Publics.

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSew1qO32XnHVUU6YsGke-nOUk73tvNc...

Fonctionnaires

Réactions

Bonjour.
@REVE-Insoumis
N'oubliez pas dans votre démarche d'inclure P. BRAOUEZEC qui siège dans votre majorité municipale.
Je vous rappelle qu'il a appelé à voter Macron en connaissance de cause (200 000 fonctionnaires de moins dans son programme).

Le courage politique serait de démissionner de la majorité municipale. Mais je ne vous crois pas capable de cela. On va laisser courir les indemnités jusqu'à 2020...

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur