Cultures

Education
/ Les perdants de la course aux diplômes

"Course aux diplômes : qui sont les perdants ?", de Séverine Chauvel
"Course aux diplômes : qui sont les perdants ?", de Séverine Chauvel

Qu’on ne vienne pas chercher dans cet ouvrage l’écho d’un fantasme : ici, pas d’envolée d’essayiste, mais un travail de sociologie ancré dans la matière des faits. Sa thèse centrale : « tous les élèves n’abordent pas la compétition pour les diplômes à armes égales ».

Poussée par la persistance des inégalités, Séverine Chauvel, Dionysienne (le livre est dédié aux Bonnets d'Âne) et maîtresse de conférence à l’université de Paris Est Créteil, interroge la pertinence des politiques de « massification scolaire ». C’est à une « démocratisation ségrégative » qu’ont abouti les politiques successives de hausse du niveau de l’éducation et d’allongement de la scolarité. L’accroissement spectaculaire du nombre de bacheliers a « intensifié la concurrence entre les individus en matière d’accès aux meilleurs titres scolaires ».

Désormais, non seulement le caractère « fétiche » du diplôme pèse sur le travail des enseignants, « contraints d’évaluer et d’orienter les élèves vers différentes filières hiérarchisées », mais certaines catégories de personnes, notamment les femmes et les descendants d’immigrés, sont socialement défavorisées dans cette course aux diplômes.

Pour y remédier, l’auteure suggère d’accorder une allocation universelle aux plus de seize ans pour leur permettre de financer leurs études ; de favoriser les apprentissages explicites ; et de prendre de véritables mesures de compensation des difficultés économiques et sociales à la fois pour les individus et les établissements.

 

« Course aux diplômes : qui sont les perdants ? », de Séverine Chauvel, Textuel, 134 p., 13,90 €.


Pour en savoir plus: 

Réactions

Perdre la course aux diplômes n'empêche pas de réussir une vie professionnelle. Xavier Niel fondateur d'Iliad a abandonné ses études supérieures dès la première année.
Tous les diplômes peuvent avoir une valeur. Il ne sert à rien de tous vouloir courir après les mêmes diplômes .

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.