Sports

Football
/ Le Sdus vise le maintien en Régional 1

Sept ans après l’avoir quitté, le Sdus football retrouve le Régional 1 (ex-Division d’Honneur). Le coach Lacina Karamoko et son adjoint Ahmed Zeggagh abordent ce nouveau challenge avec sérénité.
Moussa Koita (en bleu), attaquant du Sdus.(©) Yann Mambert / Le Journal de Saint-Denis
Moussa Koita (en bleu), attaquant du Sdus.(©) Yann Mambert / Le Journal de Saint-Denis

Pour la sixième saison consécutive, Lacina Karamoko s’assoira sur le banc de Saint-Denis Union Sports. S’il a déjà connu le Régional 1 comme joueur, ce sera sa première en tant qu’entraîneur. Ce meneur d’hommes et son adjoint Ahmed Zeggagh ont fait confiance aux joueurs de la montée. Des jeunes de moins de 19 ans (U19) du Sdus et de nouveaux éléments d’expérience ont aussi renforcé le groupe. Après avoir difficilement atteint le R1, le technicien garde les pieds sur terre et vise le maintien. Seule la première équipe sur les 12 de la poule A montera tandis que les deux dernières descendront. Samedi 1er septembre à Delaune, ses hommes ont réussi leur entrée en matière en faisant nul (1-1) contre l’équipe 3 du Paris Saint-Germain. Le but dionysien a été marqué par Malamine Camara, jeune pousse qui jouait en U19 la saison dernière, sur une passe du maître à jouer Mohamed Chekkal, trentenaire, lui aussi formé au Sdus. Tout un symbole.

Le JSD : La saison dernière vous avez arraché la montée à la dernière journée, après deux échecs les années précédentes. Savourez-vous cette première en R1 ?

Lacina Karamoko : C’était une montée méritée. On prouve que le club progresse. Depuis des années, on s’était fixé comme objectif de rejouer en R1 (ex-Division d’Honneur). Cela récompense aussi mon groupe.

Gardez-vous la même ossature ?

LK : On dit que je suis un dictateur, mais tout le monde est resté [il sourit]. Il n’y a eu que trois départs, dont Sosa Maluvunu (*) parti au Lusitanos Saint-Maur en National 2. On reste dans la continuité.

Ahmed Zeggagh : Les éléments importants de l’année dernière sont restés. L’idée, c’est de continuer avec le groupe de la montée. Mais d’une année sur l’autre, on n’est pas sûr de réitérer la même performance. On a donc inclus de nouveaux joueurs pour instaurer de la concurrence et lancer une nouvelle dynamique.

LK : Parce que sinon tu fonces dans le mur. Cette année, on a plus de jeunes, qui viennent de Saint-Denis notamment. On a aussi pris des joueurs d’expérience qui ont joué en National 2 ou 3. Ce sont des nouveaux avec un bon état d’esprit.

Est-il plus facile d’attirer des joueurs quand on joue en R1 ?

AZ : C’est sûr qu’en montant de R2, on n’a pas eu besoin de toquer aux portes. Des joueurs sont venus d’eux-mêmes. On a fait venir ces nouveaux parce qu’on pense qu’ils peuvent s’intégrer au groupe. Quand on prend des mercenaires, cela ne marche pas.

LK : L’année dernière, on a connu sept défaites. À chaque fois, c’est parce qu’il nous manquait 4-5 cadres, qui étaient blessés ou suspendus. On a donc pris des joueurs capables de les remplacer en cas d’absence.

Quel est votre objectif cette saison ?

LK : Mon état d’esprit, que l’on soit en R1 ou en R2, reste « match après match » [rires]. L’objectif, c’est évidemment de se maintenir. On veut rester régulier. Ahmed et moi, on sait qu’il ne faut pas s’enflammer. Quand on regarde les autres clubs du championnat, on voit qu’ils ont plus de moyens. Notre force, c’est que depuis 3-4 ans, on a la même ossature. Quoi qu’il arrive, on ne va pas lâcher.

AZ : Notre début de championnat va conditionner la suite de la saison. L’année dernière, on a fait une bonne préparation. On a bien démarré. Tout de suite, on était concerné par le haut du tableau. C’est en mangeant que l’appétit vient… Si le groupe sent qu’on peut faire quelque chose, on le fera.

Quel est le niveau du Régional 1 ?

LK : Il y a beaucoup de joueurs qui sortent de centre de formation. Saint-Leu a recruté de nombreux joueurs de National 1 et 2. Vincennes a aussi mis de gros moyens. Il y a aussi Saint-Ouenl’Aumône ou encore Saint-Brice. On débute en R1, on va voir ce que cela va donner. Mais comme je l’ai dit, on ne va pas tricher, on va tout donner.

Le projet est-il d’inclure les jeunes du club ?

LK : C’est l’objectif. Tous les U19 ne vont pas intégrer l’équipe première. Mais je leur ai dit : «Vous voulez votre place ? Montrez-moi que vous la voulez ! » On dit que peu de jeunes de Saint-Denis jouent au Sdus mais ce n’est pas vrai ! S’ils ont le niveau, ils joueront. Je leur demande du sérieux et du respect pour les anciens. On ne ferme la porte à personne.

Visez-vous la montée à moyen terme ?

LK : On a l’ambition d’aller en National 3 d’ici deux ans. Mais pour cela, il faudra avoir plus de moyens.

Recueilli par Aziz Oguz

(*) A plusieurs reprises, notamment dans la version papier du journal, nous avons écrit Mavulunu. Le nom du joueur est Maluvunu. 

Pour en savoir plus: 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur