Sports

Rugby
/ Le Sdus amplifie le mouvement

Après une saison prometteuse où l’équipe senior s’est hissée en 8es de finale, les Dionysiens ont démarré dimanche contre Arras (31-16) leur troisième année en Fédérale 2. Avec pour objectif de poursuivre leur progression, malgré un renouvellement du staff et des automatismes à retrouver.
Le Sdus rugby  à l'entrainement au stade Auguste-Delaune le 13 septembre.
Le Sdus rugby à l'entrainement au stade Auguste-Delaune le 13 septembre.

Nous les avions quittés défaits mais la tête haute. Battus par plus forts qu’eux : Suresnes, en 8es de finale, à un match de la montée en Fédérale 1. En achevant leur saison par des honneurs, les rugbymen dionysiens ne pouvaient susciter que davantage d’espoirs au moment de débuter la suivante. Pourtant la pause estivale a été des plus agitées. Car c’est avec un staff technique chamboulé que les blanc et bleu ont débuté ce nouvel exercice. En juin, le club n’a pu retenir son entraîneur Rémi Campet, parti encadrer les espoirs du Stade Français, puis à dû se résoudre au départ de Xavier Darjo, qui n’a pas voulu continuer sans son collègue. Pour remplacer sa paire de coachs, le club a fait appel à deux hommes du cru : Jonathan Marquet, responsable des jeunes avants du Stade Français, cadre technique pour le comité régional de la Fédération, et Domingo Ulloa, un ancien du club passé par Clamart et Gennevilliers.

Un nouveau style de jeu

Ce renouvellement du banc s’accompagne de quelques changements côté terrain. À commencer par les retraites sportives du capitaine Loïc Pothin et d’Arnaud Kamtcheu ou les départs d’Aurèle Sarafian et Jérémy Pereira vers d’autres horizons. « À chaque intersaison, nous devons réajuster l’effectif, c’est normal. Mais cela nécessite un temps d’adaptation pour que chacun prenne ses marques. Dans le groupe qui a démarré dimanche, il y avait quand même dix nouveaux ! » analyse Olivier Glévéo. Afin d’appréhender aux mieux leur effectif, les deux nouveaux coachs se sont notamment appuyés sur un minutieux travail d’analyse vidéo des matches de la saison dernière. 

Pour autant, l’équipe a conservé sa « colonne vertébrale » et les matches de préparation ont été l’occasion de peaufiner un nouveau projet de jeu, mieux adapté aux qualités du groupe. « L’équipe propose un jeu plus axé sur les déplacements et moins sur le défi physique. Nous avons perdu quelques gros gabarits mais gagné en vitesse de mouvement. » Une nouvelle approche tactique qui devrait s’affiner au gré des matches. Même si la qualité des adversaires ne laissera que peu de place aux tâtonnements. « On passe à une poule de douze équipes, le calendrier est donc plus chargé que l’an dernier. Avec des équipes comme Rennes, Chartres, Gennevilliers ou Beauvais qui seront très coriaces. » Mais la victoire inaugurale contre Arras (lire ci-dessous) et la dynamique actuelle du club laissent place à de beaux espoirs. Et le président ne s’en cache pas : « Après la belle saison dernière, on a la volonté de maintenir la barre haute ! » Plus haut que la saison passée ?

Corentin Rocher

Une victoire pour commencer

Dimanche, pour leur reprise au stade Delaune, où ils ont été souvent imprenables l’an dernier, les Dionysiens ont réussi leurs débuts en dominant Arras (31-16). Emmenés par un Julien Bouillère décisif dans le jeu au pied, les blanc et bleu ont inscrit trois essais, sans toutefois glaner de bonus offensif. Ce succès logique face à un adversaire abordable, a révélé des motifs de satisfaction tout comme des faiblesses à corriger. « Il y a eu des séquences intéressantes et des essais bien construits, on sent que l’équipe est encore en rodage, mais sa marge de progression est importante », analyse Olivier Glévéo. Le rendez-vous de dimanche, contre Chartres, toujours à domicile, s’annonce comme un premier révélateur… 

CR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur