À la une En ville

Primaires du 22 janvier
/ Le PS pense faire aussi bien qu’en 2011

À Saint-Denis, les responsables du Parti socialiste pensent faire venir aux urnes autant de monde qu’il y a cinq ans. Les partisans de Benoît Hamon sont, pour le moment, les seuls à faire campagne.
C'est à Saint-Denis, fin août, que Benoît Hamon a tenu son premier meeting de campagne.
C'est à Saint-Denis, fin août, que Benoît Hamon a tenu son premier meeting de campagne.

Pour la deuxième fois de son histoire, le PS organise des primaires pour choisir parmi sept candidats celui qui représentera « La belle alliance populaire » à l’élection présidentielle d’avril prochain. Le 22 janvier se déroulera le premier tour dans quatorze bureaux de vote à Saint-Denis et le 29 janvier le même dispositif accueillera le second tour (1). En 2011, pour le baptême du feu de cet exercice de désignation, la passion était de mise et les murs de Saint-Denis âprement disputés entre les pro Aubry d’un côté, localement représentés par Mathieu Hanotin, et les Hollandais d’alors que Georges Sali incarnait. Depuis, le premier nommé soutient Benoît Hamon, dont il est directeur de campagne pour la primaire 2017, et le second a quitté le PS puis créé le Parti socialiste de gauche en estimant qu’avec le glissement libéral de son ex parti il ne s’agit nullement d’un pléonasme. 

À trois semaines de l’échéance, le cœur de la passion pour ces primaires bat beaucoup plus faiblement qu’il y a six ans et il ne reste qu’une succession de débats télévisés (12, 15 et 19 janvier) pour pulser un encéphalogramme plutôt plat. Les seuls à entretenir la flamme localement sont les soutiens de Benoît Hamon, très majoritaires dans les instances dirigeantes du PS dionysien puisque, outre Mathieu Hanotin, Corentin Duprey et Adrien Delacroix ont également choisi l’ancien ministre. De fait, de la même manière qu’à droite les Juppéïstes ont été les seuls à mouiller la chemise pour leur champion, les Hamonistes ne sont guère concurrencés par les militants d’autres courants sur les marchés ou à la porte des écoles.

Le militantisme de terrain, plus que les sondages dont tous les militants se méfient désormais, donne de l’espoir au camp Hamon. « On sent qu’on peut gagner », explique Corentin Duprey qui reconnaît qu’au début de la campagne il voyait son candidat plutôt derrière Montebourg. « Benoît est le seul à pouvoir rassembler l’ensemble de la gauche », renchérit Adrien Delacroix. Le secrétaire de section du PS se montre également optimiste pour la participation : « L’objectif est de faire au moins aussi bien que la dernière fois. » Rappelons qu’en 2011, 2 611 personnes avaient voté pour le premier tour des primaires où François Hollande avait devancé Martine Aubry.

Réactions

Elle est ou la belle alliance populaire ? organisée par un parti qui n'a plus que le nom de socialiste, cette consultation ne va guère mobiliser. Qui va oublier les trahisons de ce 5 dernières années. En 2012 tous les leviers du pouvoir étaient entre leurs mains, Présidence, Assemblée nationale, Sénat, Régions ,Départements et ils avaient pris des engagements, fait des promesses . Qu'ont ils fait de notre confiance, ils ont appauvris les plus pauvres et enrichis les plus riches. Aujourd'hui ils cherchent à sauver leur siège de notable. Il ne faut plus les croire, ne vous laissez pas tenter ils vous trahiront de nouveau.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.