Cultures

Mai-juin 2018
/ Le Festival de Saint-Denis au programme

Le maestro Valery Gergiev aura deux dates de concerts pour l'édition 2018 du Festival de Saint-Denis.
Le maestro Valery Gergiev aura deux dates de concerts pour l'édition 2018 du Festival de Saint-Denis.

Annoncé la semaine dernière, le programme du Festival de Saint-Denis (FSD), événement qui se tiendra du 31 mai au 5 juillet 2018, réunit une nouvelle fois de grands noms de la musique classique. Pour cette deuxième édition du jubilé, sur les trois célébrant les 50 ans du festival, notons la présence d’un des plus grands chefs d’orchestre actuels : Valery Gergiev, accompagné le 3 juillet à la basilique par l’Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg dont il a repris les rênes à la fin des années 1980. Le jeune prodige violoniste d’à peine 16 ans, Daniel Lozakovitj, sera de la soirée construite autour d’œuvres de Stravinsky, Tchaïkovski et Beethoven. Gergiev dirigera aussi pour deux soirées consécutives, les 3 et 4 juillet, le Chœur et l’Orchestre de Radio France pour le fameux Requiem de Berlioz, un événement mondial !

Connu des festivaliers, Mikko Franck proposera en ouverture du Festival la 7e Symphonie de Bruckner et des chants de Brahms rarement interprétés en France. Franck conduira l’orchestre dont il est le directeur, le Philharmonique de Radio France, ainsi que la Maîtrise. Pour cette édition 2018, le Festival de Saint-Denis prévoit deux belles découvertes avec mardi 5 juin la cheffe d’orchestre italienne Speranza Scappucci pour deux interprétations du Stabat Mater, celui de Pergolèse et d’Alessandro Scarlatti. Emmanuel Krivine, récemment nommé directeur du National, inaugurera quant à lui sa première venue au Festival avec le Requiem de Fauré et la Toccata de Bach en version symphonique.

Le programme de musique sacrée « Processions » du 12 juin nous emmènera en pèlerinage avec le Miserere de Gregorio Allegri (XVIIe siècle) et la création plus contemporaine Path of Miracles (2005) signée Joby Talbot qui trouveront sans difficulté leur place dans la cathédrale dionysienne. Le maître Rinaldo Alessandrini plus habitué aux formations baroques versera dans le classique avec l’orchestre de chambre de Paris pour interpréter un répertoire cent pour cent Mozart.

À l’instar de Gergiev, deux autres grands maestros fidèles du FSD seront de retour. Le 19 juin, Sir John Eliot Gardiner aux commandes de son Monteverdi Choir, donnera, dans ce qu’il maîtrise le mieux, du Bach ! Le Finlandais Esa-Pekka Salonen fêtera son 60e anniversaire le 26 juin à la basilique avec les Gurre-Lieder de Schoenberg, œuvre monumentale directement influencée par Wagner et Mahler.

Le Festival de Saint-Denis aime aussi brasser les publics, les univers musicaux et artistiques. Preuve en est avec la reprise du dernier album de David Bowie, Blackstar. Un opus testament qui sera interprété au chant par Anna Calvi et Anja Palschg le 20 juin. Le duo Jean Bellorini (directeur du TGP) et le chef argentin Leonardo Garcia Alarcon sera de nouveau réuni les 25 et 26 juin et proposera l’opéra Erismena de Cavalli avec la participation de Macha Makeïeff et, bien sûr, de l’ensemble vocal Cappella Mediterranea. Enfin, cinq concerts en juin se tiendront à la Légion d’honneur en compagnie de nombre d’artistes et formations déjà programmés tels que le Mahler Chamber Orchestra, le violoniste Renaud Capuçon, le luthiste Thomas Dunford et le néo-dionysien claveciniste Jean Rondeau.

Maxime Longuet

Détail programme sur le site www.festival-saint-denis.com.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.