À la une En ville

Localisation de la panne
/ Le chauffage va être remis progressivement

Depuis jeudi 8 février au matin, un incident technique affecte le réseau de chaleur de Saint-Denis et de trois communes alentours. La panne a pu être identifiée à 16h30, boulevard Félix Faure. Dans la soirée ou la nuit, environ 35 000 logements ont pu retrouver chauffage et eau chaude. Pour les quelque 200 autres qui en sont toujours privés, une remise en service est annoncée pour les prochaines heures.

Mise à jour vendredi 9 février à 9h30 : « Tout le réseau de chaleur urbain est remis en service depuis 5 heures ce matin, hormis le tronçon boulevard Félix Faure, où se situe la canalisation à l'origine de la fuite », communique Plaine Commune Energie, en précisant qu'une vingtaine de techniciens ont travaillé jour et nuit pour résoudre la panne survenue jeudi 8 février à 8 heures, qui affectait l'ensemble du réseau de chaleur de Saint-Denis. « 99 % des usagers ont de la chaleur ce matin, précise le service. Aujourd'hui nous nous attelons à résoudre la fuite sur le boulevard Félix Faure pour une remise en service au plus vite des sept sous stations ». La panne devrait être définitivement corrigée dans les prochaines heures.


Depuis ce jeudi 8 février au matin, le réseau de chauffage urbain subit une grosse panne. Sont concernées les villes de Saint-Denis, l'Ile-Saint-Denis, Stains et Pierrefitte. « Nous rencontrons des difficultés sur la fourniture de chauffage et eau chaude sanitaire sur le réseau de chauffage urbain. Tous nos effectifs sont mobilisés pour une remise en service au plus vite », indique Plaine Commune Energie, délégataire du service public pour le réseau de chaleur, qui dit avoir averti par mail l’ensemble des abonnés: bailleurs, villes, copropriétés… Pour localiser et identifier la nature de la panne, les équipes ont dû examiner « 60 km de réseau » et ont été obligés « d'avancer tronçon par tronçon »

Les investigations menées ont permis d'identifier la fuite à l'origine de la panne à 16h30 et le tronçon concerné, situé boulevard Félix Faure, a été isolé. Le chauffage est rétabli progressivement. Si à 15 heures, « 1/5e du réseau avait pu être remis en fonctionnement », tel l'hôpital Delafontaine et la Cité Fabien à Saint-Denis, hormis le tronçon du boulevard Félix Faure, le reste des abonnés (soit 35 000 équivalents logements) doit être alimenté en chauffage et en eau chaude dans la soirée ou la nuit de jeudi à vendredi. « Il est essentiel de faire remonter les températures doucement pour permettre la réparation durable après plusieurs heures d’arrêts. Les équipes techniques sont actuellement mobilisées pour une remise en service au plus vite », précise Plaine Commune Energie dans un comuniqué.

« Sur les 420 sous-stations, seules 7 d’entre elles dépendent directement de l’antenne boulevard Felix Faure, et ne pourront pas être alimentées dans la nuit ». A savoir : le Groupe scolaire Faure, la maternelle La Source, la résidence Le Severine, la ZAC Basilique et la résidence Toit et Joie. Concernant ces 200 logements, les équipes ont prévu d'intervenir vendredi 9 février à 7h pour procéder à la réparation. Un affichage dans ces bâtiments est en cours. « Nous faisons tout notre possible pour que la situation soit résolue au plus vite et qu'au plus tard tout le réseau fonctionne d'ici demain après-midi », précise le service qui invite à suivre l'évolution de cette panne sur son site web. Plaine Commune Energie a réalisé un listing des installations remises en service ainsi qu'une cartographie des sous-installations où le chauffage est rétabli.

Dans les conditions climatiques actuelles, une panne de chauffage de cette ampleur n'est évidemment pas sans conséquences. Ainsi, l'université Paris 8 a par exemple décidé de fermer ses portes à 15h et ne prévoyait pas de réouvrir avant lundi. 


 

 

 


Réactions

les personnes ont t'elles toutes été prévenues car sur Facebook des gens postent des commentaires pour savoir ce qui se passe.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.