En ville

ZAC Sud Confluence
/ La transformation commence

La résidence Osmose, construite entre les rues Coignet et Charles-Michel, marque la toute première opération immobilière de ce secteur du quartier Gare. Elle a été inaugurée le 5 octobre.
L'immeuble réalisé par Nexity comprend 53 logements en accession libre et un commerce de 200 m2.
L'immeuble réalisé par Nexity comprend 53 logements en accession libre et un commerce de 200 m2.

Une nouvelle étape a été franchie dans la transformation du quartier Gare Confluence avec la livraison en juillet de la résidence Osmose entre les rues Coignet et Charles-Michel. C’est que la réalisation confiée à Nexity de ces 53 logements neufs en accession libre et 200 m2 de commerces « est la toute première opération de la ZAC Sud Confluence, qui comprendra à terme près de 700 logements et 60 000 m2 de bureaux et d’activités », a fait valoir Catherine Léger, directrice générale de Plaine Commune Développement, l’aménageur du projet, lors de l’inauguration de ce nouvel immeuble R+8 mercredi 5 octobre en présence du maire Didier Paillard et de ses adjoints Bally Bagayoko, Michel Ribay, Laurent Russier, Stéphane Privé et Stéphane Peu. « C’est dire l’attention de la municipalité à ce projet urbain », a souligné ce dernier en évoquant l’importance de la « reconversion » de ces territoires des bords de Seine, autrefois dédiés à l’industrie.

Comme le programme Neaucité et la requalification du quartier Brise-Échalas, avec lesquels la ZAC Sud Confluence entre en résonance, les enjeux pour ce secteur sont d’importance : résorber l’habitat insalubre, développer un éco-quartier mixte et solidaire, créer des équipements de proximité, renforcer le lien social, concevoir un quartier propice aux piétons, favoriser les liens entre le canal et la Seine ou encore s’appuyer sur un pôle majeur en terme de déplacement urbain et de transports collectifs…

« On travaille très activement sur le débouché de la gare côté parvis ouest », tient à préciser Catherine Léger rappelant la participation de Plaine Commune Développement à la conduite des études et aux opérations de pilotage concernant l’évolution de la gare pour optimiser l’articulation de ces aménagements. « C’est le grand sujet du quartier qui nous préoccupe », a renchéri Stéphane Peu, profitant de cette inauguration pour rappeler l’importance d’une reconfiguration de la gare de Saint-Denis, « troisième d’Île-de-France avec ses 70 000 voyageurs par jour et qui n’est actuellement pas dimensionnée pour absorber un tel flux ».

Réactions

70.000 voyageurs par jour ... mais combien valide leur ticket ? C'est bien là le problème : la gare est juste dimensionnée au nombre de voyageurs identifiés par la SNCF. Les fraudeurs y compris les plus violents (voir les incidents récents avec les contrôleurs SNCF et la police) ne sont pas pris en compte !

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur