Cultures

Journées du Patrimoine
/ L’art du partage

À l’heure où certains dirigeants européens tentent laborieusement de fédérer autour d’un idéal politique commun (crise migratoire, montée des extrémismes, harmonisation des réformes fiscales difficile…) les Journées européennes du Patrimoine (JEP) sont, elles, l’occasion de réaffirmer et de valoriser une histoire et une esthétique culturelles communes. Et cela fonctionne.Cinquante pays participent à cet événement initié en 1984 par la France et son ministère de la Culture.

La 35e édition des JEP entrera symboliquement en résonance avec 2018, année européenne du patrimoine culturel et qui célèbre le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Après avoir honoré la jeunesse l’an passé, les JEP développeront cette saison le thème de l’art du partage.

Comme partout en France, plusieurs monuments et institutions situés à Saint-Denis ouvriront leurs portes au public gratuitement (pour la grande majorité d’entre eux). Certains rendez-vous affichent déjà complet parmi lesquels la journée de démonstration dans l’ancienne manufacture Christofle, jadis fleuron de l’orfèvrerie française, organisée par l’association Artefact 93, ou les visites des ateliers d’art de moulage de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais (Rmn-GP).
Quant à la balade en réalité virtuelle au-dessus de la basilique, il ne reste plus qu’un créneau de disponible : le samedi 15 septembre à 15h (durée 5 minutes).
 

Dictée géante à la Basilique 

L’association Suivez la flèche qui œuvre pour le remontage de la flèche de la cathédrale propose grâce à un drone connecté à des lunettes immersives d’emmener le visiteur 86 mètres au-dessus du monument et, ainsi, de se projeter dans un passé lointain et un futur proche, quand la basilique sera à nouveau coiffée de sa tour. La nécropole des rois de France sera d’ailleurs le théâtre d’une nouvelle dictée géante chapeautée par Rachid Santaki le vendredi 14 septembre à 18h en préambule aux JEP 2018 (inscriptions sur www.ladicteegeante.com / renseignements au 07 55 86 48 90).
Mais que les Dionysiens se rassurent, ils auront l’embarras du choix. Les archives du Conseil régional d’Île-de-France (70, rue Ambroise-Croizat) organisent dimanche 16 septembre à 14h un jeu de piste au cœur du magasin d’archives qui permettra de découvrir un métier, celui d’archiviste, et les documents constituant le patrimoine régional (tout public à partir de 10 ans).

La Maison des sciences de l’Homme Paris-Nord (20, avenue George-Sand) organise samedi 15 septembre à 10h30 une balade d’une heure, commentée par un membre de l’association Mémoire Vivante de la Plaine. Elle débutera dans la salle panoramique de la MSH surplombant le chantier du futur campus Condorcet, plus gros campus européen en sciences humaines et sociales. La visite proposera un tour patrimonial dans les anciens magasins généraux, un cheminement le long de l’avenue Wilson et un arrêt devant le très beau théâtre de la Belle Étoile avant de se terminer dans l’auditorium de 300 places de la MSH.

Enfin, les badauds pourront pénétrer dans l’enceinte de la Maison de la Légion d’Honneur. Une visite exceptionnelle d’une heure et demie qui se déroulera entre la cours d’honneur, les bâtiments abbatiaux; le carré du cloître, ses trois escaliers monumentaux et son jardin à la française ; la chapelle et la salle du réfectoire – autrefois réfectoire des moines, aujourd’hui réfectoire des lycéennes.

Les visiteurs sont attendus le samedi 15 septembre à 14h, 15h30 et 17h ; le dimanche 16 septembre à 11h, 14h30 et 16h (inscriptions obligatoires).

 

Maxime Longuet

Inscriptions aux événements sur www.exploreparis.com et infos@plainecommunetourisme.com Office de tourisme Plaine Commune Grand Paris (1, rue de la République), 01 55 870 870.

Autres rendez-vous : lire l’agenda page 10.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur