Sports

Foot féminin
/ L’AB Saint-Denis réussit sa saison

L'équipe première de l'AB Saint-Denis avec leur entraineur Nasser Izouaouen (en haut à droite).
L'équipe première de l'AB Saint-Denis avec leur entraineur Nasser Izouaouen (en haut à droite).

Dans l’ombre du Racing, les footballeuses de l’AB Saint-Denis sont devenues championnes de départemental et accèdent ainsi au Régional 3. «Pour une première saison, le bilan est plus que positif», annonce d’emblée Nasser Izouaouen, entraîneur et responsable du pôle féminin du club. Son équipe a terminé invaincu en gagnant ses huit matchs de championnat. Peu de rencontres ont été jouées, en raison du forfait général de quatre clubs sur les neuf du niveau départemental. «On a eu un creux cet hiver où on n’a pas joué pendant près d’un mois et demi», raconte le technicien. La montée va éviter au club de connaître ces longues périodes de disette de la saison écoulée. « En se retrouvant en région, même s’il y a toujours des forfaits, on est quasiment certain de pouvoir jouer tous les week-ends », apprécie le technicien. Mais pour lui, « la compétition n’est pas une fin en soi. Si on n’était pas monté, cela n’aurait pas été un drame, et n’aurait pas remis en cause notre projet », souligne-t-il. En plus du foot à 11, il salue aussi les bonnes performances de ses joueuses en futsal, qui ont notamment remporté un tournoi en Algérie en mars dernier.

De la place pour un 2e club féminin

Au-delà de l’équipe première, il est satisfait de l’ensemble de la section féminine: de l’équipe première à l’école de foot en passant par les équipes jeunes, qui comptabilisent environ 90 membres selon le coach. «On répond à une attente», dit-il. Cette saison l’a convaincu qu’il peut y avoir un deuxième club de foot féminin à Saint-Denis, à côté du Racing qui évolue dans «une autre dimension». Sans terrain fixe cette saison, l’AB Saint-Denis a dû faire avec les moyens du bord, en allant sur des terrains de proximité extérieurs et surtout au gymnase du lycée Paul-Éluard. « On s’est adapté. À 90%, on s’est entraîné en salle, explique Nasser Izouaouen. On a avancé tant bien que mal.» « Malgré le peu de soutien de la municipalité, on a réussi à faire quelque chose de bien », rajoute Arnaud Chéron, le président de l’association, critique de la gestion des terrains par la Ville qui manque d’installations sportives (16 équipements pour 10 000 habitants, contre 22,8 en Ile-de-France et 41,3 en France en 2017). Pour cette saison, la Ville avait mis à disposition le terrain du Landy à la Plaine pour les matchs de compétition le samedi après-midi. Depuis mai, les joueuses de l’AB Saint-Denis s’y entraînent également le jeudi soir. Ces créneaux horaires devraient à nouveau être attribués la saison prochaine. Petit à petit, l’AB Saint-Denis fait son nid. 

Aziz Oguz

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur