@ vous

groupe scolaire franc moisin
/ insécurité pour les élèves de franc moisin

Nom ou initiales: 
Pinto

Madame, Monsieur,
Nous tenons à vous informer des faits suivants:

Depuis le début de l'année les écoles du groupe scolaire franc moinsin sont la cible d'actes violents de la part de collégiens mettant en danger la sécurité des élèves et des adultes de l'école.
Ainsi, cette semaine, lors de la récréation, un morceau de béton a été projeté intentionnellement dans la cour de l'école Renoir. De plus, trois enseignantes de l'école Rodin ont été agressées dans leur véhicule (coffre cassé).
Ce n'est malheureusement pas la première fois que ce genre d'évènements se produit(jet de bouteilles, de morceaux de bois...).
Ces derniers incidents auraient pu avoir des conséquences dramatiques!
La sécurité aux abords de l'école est l'affaire de tous.
Les directeurs du groupe scolaire

Voici le mot que les parents d'élèves ont trouvés dans les cahiers de correspondance de leur enfant la semaine dernière. Comment pouvons nous protéger nos enfants??? Voilà la question que les parents d'élèves du groupe scolaire franc moisin se pose.

groupe scolaire franc moisin

Réactions

ce fameux quartier des Francs Moisins, au boulot les élus des solutions contre ces jeunes qui n'ont aucun respect de l'école et surtout mettent en danger les enfants et leurs enseignants!

Hélas la violence scolaire est pour un grand nombre d'intervenants locaux un sujet secondaire.

Sur le secteur Francs Moisins, pour nos deux députés (PEU/COQUEREL), pour Bally BAGAYOKO, pour les syndicats CGT et SUD, pour la FCPE etc.etc etc ... le seul sujet qui vaille est la réintégration de Pascal STOLLER à Suger.

Et si on nommait Pascal Stoller dans ce groupe scolaire ? Il semble la solution incontournable de ce quartier...

Coquerel qui représente aussi le quartier Pleyel confluence, moi jamais vu, je suis sure qu'aucun habitant le connaît et je pense que certains ignorent même son nom.

amer constat, constat des mères, elles se battent pour la sécurité de leurs enfants, le constat du maire rien, c'est un débat qui revient sans cesse, pauvres quartiers qui ne servent que de tremplin, c'est dommage à vrai dire, L'école est le tremplin pour ces jeunes, aidez les

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.