Mal vivre ensemble
/ Gare de Saint Denis

Nom ou initiales: 
Houari Guermat

Chaque jour, nous découvrons une chose différentes à la gare de Saint Denis.
Nous avons le crack, la drogue, le haschich, le chema ( tabac à chique méditerranéen), les pickpockets, les arracheurs de sac, les arracheurs de portable, les vendeurs de maïs, de brochettes, les vendeurs de café, les vendeurs de poisson cuits ou crus, les vendeurs de marlboro, etc.
La liste est très longue.

L'abandon de la gare par la police nationale ne doit pas nous faire oublier que la police municipale peut agir.
Pourquoi notre maire et l'élu en charge de la sécurité sont aux abonnés absents. Pourquoi ne font-ils rien pour aider la population dionysienne ?
Nous venons maintenant de découvrir à la gare de Saint Denis, aujourd'hui jeudi 9 novembre, un vendeur de matelas. Oui vous avez bien lu. un mec est arrivé avec un matelas et un sommier pour les vendre.
Il faut vraiment que nos deux élus responsables de la sécurité s'occupent du problème ou bien s'ils sont incapable de régler ce problème, qu'ils démissionnent...

Mal vivre ensemble

Réactions

... Je ne comprends pas votre désarroi : ce nouveau service " matelas" vient en complément de l'activité "prostitution " ... rien d'anormale ! C'est ce qu'on appelle en fac "une offre horizontale de services !

Vous me décevez beaucoup M. Guermat ...

Bonjour.
C'est Vendredi, on décompresse.

Il faudrait "poetiser la ville".....

http://www.plainecommune.fr/plaine-commune/territoire-de-la-culture-et-d...

Alors c'est cela poésie Patrick????

Depuis le temps si ils étaient capables de gerer le problème ça se saurait

Je vais m'y mettre aussi...j'ai pas mal d'objet à vendre, pas de loyer, pas de TVA, pas d'employé...c'est 100% bénéfice

C'est une honte que la gestion de la gare

La gare est à l'image de la ville une ville laissée à l'abandon par des élus qui laissent les habitants dans la situation que l'on connait terrible

Et maintenant les vendeurs de mais non comestibles c'est au nord est de Saint Denis (Jolit-Curie - Saint Remy, Romain Rolland, Courtille, Floreal)
Les services d'hygiene sont ils intervenus: NON.
Les elus des quartiers concernés (Mrs Bagayoko, Vassalo, Rogeret) ont ils agi : NON.
Tous ces soi disant collectifs de quartier archi politisé inféodé a La France Insoumise s'en sont ils tracassés: NON
Visiblement il semble que cela ne les genent pas. Bien sur ils sont dans un autre monde que nous les habitants en difficulté subissont chaque jours; Comment des privilégiés comme eux peuvent comprendre nos difficultés.

j'ai eu de mes voisines qui a du mal a finir ses fins de mois, c'est l'auxiliaire de vie qui nous fait le ménage une fois par semaine dans le cadre de l'APA(aide personnalisée a l'autonomie). elle me disait mercredi dernier que le we où elle ne travaille pas, elle ira s'installer sur le parvis vendre des objets. je lui ai dis que si elle faisait seule elle prenait des risques mais que si elle le faisait vraiment qu'elle me le dis afin de pouvoir exercer une vigilance autour de ce qui pourrait se passer. elle était avec nous pour toutes les brocantes officielles comme sauvage.

Quelle honte cette mise à l'abandon de la gare tout le monde assisté à cette cour des miracles les élus nada rien mais rien n'est fait

Tant que des gens auront besoin de vendre à la sauvette pour survivre et des gens qui en achètent il y aura des vendeurs de brochette. Je suis gênée par les manifestations et les affiches qui s'attaquent aux personnes

A la Plaine, on est pas encore au niveau de la Gare mais qui sait ? On a des campements sauvages tout le long de l'Avenue du Président Wilson, les ordures sur les pistes cyclables (sans doute des obstacles pour VTTistes expérimentés), des rats qui courent pas loin du Stade de France (peut-être pour préparer l'admission de la course de rats pour le JO 2024), sans oublier les arrachages de portable, les voitures cassées, les parkings visités, etc.

Tout d'abord, il faut bien comprendre qu'il existe une vraie tolérance, bien sûr du côté de la préfecture, mais aussi et surtout du côté de la municipalité au sujet de cette "cour des miracles" qui s'est instaurée, depuis moins de quatre ans, en lieu et place du parvis de la gare RER de Saint-Denis. 80 000 voyageurs chaque jour, oui vous avez bien lu, c'est le chiffre avancé par le maire PCF, Laurent Russier, lui-même, concernant la fréquentation quotidienne de cette gare. De fait, il me paraît évident que tant que la municipalité actuelle de Saint-Denis restera dans la croyance que cet état de gêne insuportable qui est occasionnée aux usagers de la gare ne l'empêchera pas pour autant d'être réelue, Russier en tête, aux prochaines municipales, alors rien, absolument rien ne changera concernant le parvis de la gare RER. Et pourtant, avec 80 000 usagers de cette gare SNCF, ça doit en faire un sacré "paquet" de mécontents qui eux ne manquerons sans doute pas de peser lourdement dans la balance, lors des prochaines élections qui sont à venir ...

Bonjour
Vous demander la police municipale elle est au abonné absent il n'y a plus d'effectifs depuis la fin de l'euro ils sont partis il doit rester à peine une vingtaine d'agents à qui la faute d'après vous des agents non armée dans une ville comme Saint Denis.

40 fraudeurs-vendeurs font du fric sur la rue de la République !

Existe-t-il un Arrêté du Maire pour sanctionner et défendre notre ville de ses délits finançant le pire des stratagèmes et officines obscures?

Que le Maire en réfère aussi à la CODAF pour ces vendeurs "sans droit ni titre" et les boutiques clandestines qui se passent de la main à la main les fonds de commerce.
Les Comités Opérationnels Départementaux Anti-Fraude,
les fraudes sont ici fiscales, sociales et aussi douanières avec les contrefaçons...
Contact : 01 41 60 58 09/01 41 60 58 35

ça fonctionne ailleurs, à Saint-Denis c'est donc tout à fait possible ! et il y a la Loi LOPPSI-2 L'article 446-1 446-2 pour aider les politiques volontaires.

Extraits : La question de l’insécurité et de l’insalubrité du quartier"Africain*" à Château-rouge* a été portée en justice par l’association 'La Vie Dejean', représentant les habitants. Elle a gagné, à deux reprises. Le tribunal administratif de Paris a condamné la Ville et l’Etat le 24 mai 2016 pour "rupture d’égalité" jugeant les mesures de sécurité adoptées par la préfecture de Paris insuffisantes pour réduire les troubles publics. Quant à la ville de Paris, le tribunal a estimé qu’elle pouvait mieux faire en matière de nettoyage. Condamnation confirmée en appel le 18 avril 2017.
https://www.francebleu.fr/infos/societe/chateau-rouge-1504700506

http://www.leparisien.fr/paris-75018/saint-ouen-paris-le-plan-anti-vende...

http://actionbarbes.blogspirit.com/tag/vendeurs-%C3%A0-la-sauvette

@claire Vous devriez être plutôt gênée par ceux qui exploitent la misère à des fins politiques (pour se maintenir au pouvoir) ou pour se "gaver" un maximum et ensuite aller planquer leur argent dans les paradis fiscaux. Nous autres habitants de Saint-Denis, nous ne faisons que nous défendre contre ces 2 catégories de prédateurs !

@Claire : Tant que des mecs auront besoin de se soulager il y aura la prostitution ? et ceux qui polluent c'est qu'ils n'ont pas le choix c'est ça ? voilà votre manipulation sophistique bien obscurantiste.
je suis désolé pour vous, que vous puissiez nous vanter que le chaos et l'illégalité permettent la survivance des Libertés.

Multinationale :
http://www.lemonde.fr/vous/article/2009/05/16/la-multinationale-des-vend...

Non, la situation n'est pas bloquée. C'est simplement qu'on ne peut que constater que L. Russier fait le choix de scier la branche sur laquelle il est actuellement assis, à la tête de la municipalité de Saint-Denis, alors même qu'il n'a pas encore été élu maire par les électeurs Dionysiens. Car, il ne faut pas oublier que le dernier maire élu de Saint-Denis, D. Paillard, n'avait été réelu qu'avec seulement un peu plus de 200 voix d'écart aux dernières élections municipales, alors qu'il avait pourtant une bien meilleure assise politique et un charismatisme autrement plus avéré que celui de L. Russier. Autrement dit, la tolérance dont fait preuve L. Russier à l'égard des nuisances occasionnées par les trafics incessants et en tout genres sur le parvis de la gare SNCF, son entêtement à ne pas prendre en compte la situation d'urgence actuelle et à réagir en conséquence, à ne pas entendre le ras-le-bol grandissant des riverains et usagers de la gare (80 000 voyageurs par jour), revient tout simplement à adopter une attitude politiquement dès plus suicidaire de sa part.

Bonjour
@Clair.
Que proposez vous?
On est à Saint Denis, je l'espère, dans un état de droit. Et les habitants de ce quartier et de la ville ont le droit de ne pas traverser le parvis enfumé.
La loi s'applique à tous le monde ou à personne.... En l'occurrence, sur la parvis de la gare, elle ne s'applique pas au vendeurs ambulants, qui ne se font pas contrôler, par l'hygiène, l'inspection du travail, ne paie pas de charge, et enfume 80 000 usagers de la gare sans compter les habitants.
Est ce que la centaine de vendeurs ambulant doivent emmerder les 80 000 usagers, les habitants, et les commerçants???? Je ne crois pas. Les laisser faire, c'est la loi du plus fort qui gagne et les comportements violents qui vont avec.

non il n'est pas normal de laisser des gens vendre des aliments non contrôlés, c'est certain qu'ils méritent une meilleure situation, mais il faut aussi comprendre les usagers de la gare qui n'ont en aucun cas à subir les fumées, les chariots remplis, la vue de ces viandes rôties sur place, personne ne s'attaque à ces personnes , elles sont juste victimes elles aussi des mauvaises gestions voire de la non gestion des quartiers de notre ville, la loi doit s"appliquer ici aussi, même si on a l'impression que notre ville est laissée à l'abandon

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.