À la une Cultures

Street Art Avenue
/ Expo au fil de l’eau

Depuis trois étés, de nouvelles fresques d’artistes urbains fleurissent le long du canal Saint-Denis.

Vous les aurez peut-être remarquées, ces fresques qui fleurissent depuis deux ans sur le canal Saint-Denis. Chaque été, la Street Art Avenue (SAA) dévoile de nouvelles œuvres monumentales le long des berges mornes et désertées. Le 7 juillet à 17h30 sera inaugurée la troisième saison du projet au bassin de la Maltournée. Au programme : live-painting, Dj set hip-hop, mur d’expression libre, vernissage de l’exposition Balalaïka de Sputnik 1957, visite cyclable de 4 km de la Street Art Avenue à 17h30, gratuit sur réservation (1), et open-barbecue à 19h. Dans un second temps, un cinéma en plein air sera organisé de 21h30 à minuit. Seront diffusés les documentaires Forte, pamphlet arabo-féministe réalisé par l’expert en hip-hop libanais Salim Saab, Le Mausolée de Sowat et Lek, les deux premiers graffeurs à s’être introduits dans cet ancien supermarché parisien devenu un véritable temple du graffiti, dans Sky’s the limit Jérôme Thomas dressera un portrait du renouveau du Muralisme, les membres du 1UP Crew nous offriront quant à eux une plongée dans les Graffiti Olympics Games avec leur documentaire éponyme. Le court-métrage plusieurs fois primé Solid de Seb Kraemer sera lui aussi projeté ainsi que le film Chaîne de l’évolution réalisé par Antoine Page en hommage à Zoo Project, graffeur français assassiné par balles à Detroit en 2011.Voilà une belle entrée en matière que l’on soit féru de graff, néophyte ou tout simplement curieux.

Née dans le cadre de l’Euro 2016, la SAA est pilotée conjointement par l’Office du tourisme de Plaine Commune Grand Paris et les Villes de Saint-Denis et d’Aubervilliers. Elles bénéficient du soutien financier de Plaine Commune, du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et de la Ville de Paris. « La Street Art Avenue a un double objectif. C’est une façon de réinvestir et de requalifierdes lieux peu attrayants comme les berges du canal tout en soutenant la création et les cultures urbaines, explique Marie-Sophie Amasse, responsable des projets arts et territoires à la Ville de Saint-Denis. Depuis 2016, ce sont près d’une vingtaine d’artistes qui ont réalisé des peintures entre la Villette et le bassin de la Maltournée. » Parmi eux on retrouve Guaté Mao, Zdey, les sœurs Chevalme, Alexandra Arango ou encore Marko 93. Et pour l’édition 2018, six nouveaux street-artists se greffent au projet.

Le Parisien Seth peindra une fresque sur le pignon de la maison de l’écluse à la Villette : une première ! Le graffeur-calligraphe Tarek Benaoum qui avait peint les couloirs de la gare de Saint-Denis l’an passé tracera ses arabesques sur un pan de la résidence du Clos-Saint-Quentin au 132, rue Danielle-Casanova. Non loin de lui, au 84 de cette même rue, les badauds pourront contempler le travail du duo hollandais Telmo Miel spécialisé dans l’art figuratif, un brin surréaliste. Les peintures aux couleurs acidulées et criardes du Montpelliérain Zest feront la jonction entre Saint-Denis et Aubervilliers. Son œuvre immersive remplacera une peinture inachevée sous le pont de l’avenue Francis-de-Pressensé. Enfin, Polar, qui a longtemps crapahuté en Amérique latine, dévoilera ses œuvres aux formes géométriques au 3, quai François-Mitterrand à Aubervilliers.

Pour les juilletistes, le graffeur Adec tiendra un atelier street-art autour des oiseaux migrateurs le 11 juillet à 14h à la médiathèque Ulysse. À noter que le 18 août à 15h30, une croisière remontera le canal du 6b jusqu’au bassin de la Villette (tarif : 12,50 €). À bord, JP Mano, conférencier spécialiste des cultures urbaines et de la mouvance hip-hop, commentera cette visite fluviale aux côtésdu pochoiriste Nicolas Obadia qui fera découvrir la diversité stylistique de l’art dit « urbain ».  Et pour celles et ceux qui souhaiteraient se rendre compte de l’évolution de la Street Art Avenue, une visite virtuelle de l’édition 2017 est disponible sur le site de l’Office du tourisme de Plaine Commune.

Maxime Longuet

Samedi 7 juillet à 17h30, inauguration de la troisième saison du projet SAA au bassin de la Maltournée.

Les peintures peuvent être observées en cours de réalisation les 5 et 6 juillet.

 (1) Réservations visite cyclable : Facebook Street Art Avenue Grand Paris.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur