À la une En ville

Collège Barbusse
/ Droit de retrait pour les profs d'EPS

Suite à une nouvelle agression au parc Marville, les cours d'EPS y sont suspendus.
Suite à une nouvelle agression au parc Marville, les cours d'EPS y sont suspendus.

En octobre, des incidents avaient entraîné une suspension temporaire des cours d’EPS à l’extérieur du collège Barbusse. Ces sorties ont repris au retour des vacances. Pas pour longtemps. Jeudi 9 novembre, un groupe de 4 ou 5 jeunes ont pénétré sur le terrain du complexe sportif de Marville avec une barre de fer. « Un des individus a porté des coups sur un élève de Barbusse, à plusieurs reprises », raconte un enseignant. Les professeurs ont invoqué leur droit de retrait pour « danger grave et imminent » et demandé à rencontrer l’ensemble des pouvoirs publics (Education nationale, préfecture, département, mairie). Dans un communiqué commun, parents et profs réitèrent leurs revendications : un assistant chargé de la prévention et de la sécurité, trois postes d’assistants d’éducation, la sécurisation du parcours jusqu’à Marville, et une navette pour les élèves les plus éloignés du collège.


Pour en savoir plus: 

Réactions

Même commentaire que pour Pierre SEMARD (même si les faits sont autrement plus graves) : A lire l'article, on pourrait penser que le collège est autogéré par le corps enseignant et les parents d'élèves (ou leurs représentants). Il n'y a pas de chef d'établissement à Barbusse ? je rappelle pour ceux qui ne le savent pas que le chef d'établissement est le garant de l'ordre public et de la prévention des risques !!! Le moins que l'on puisse écrire c'est que les risques sont présents ! Sinon, je comprends bien entendu le droit de retrait des profs d'EPS ... mais pas du tout la grève de "soutien" des autres enseignants ! Les gamins sont ainsi victimes d'une triple punition : ils se font tabasser, ils sont privés d EPS et ils sont privés de cours.
existe-t-il vraiment un danger grave et ... imminent pour justifier d'un droit de retrait ? il s'agit plutot ici de faire état d'un droit d'alerte : voir Droit d'alerte et droit de retrait en cas de danger grave et imminent : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=151&dossid=246
Non, mais on est où là???
Braouezec, Paillard et Russier ont voulu transformer Saint-Denis en ville du tiers-monde. C'est gagné ! Ils ont pleinement réussi leur opération. A quand un jumelage avec Caracas, la ville la plus dangereuse d'Amérique du Sud ?
quelle ville détruite par une gestion inefficace des élus nos enfants en paient les conséquences
Messieurs Peu et Russier allez donc soutenir les enseignants comme vous l'aviez fait à Suger......Nous ne vous entendons pas vraiment mais c'est un silence assourdissant, quand nos enfants sont en danger rien n'est fait mais pour défendre un prof muté là y a du grabuge....
nos enfants sont en danger, silence radio des élus c'est triste

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.