En ville

Lycée Suger
/ Des profs invoquent leur droit de retrait


Une vingtaine d’enseignants du lycée Suger ont décidé d’invoquer leur droit de retrait, jeudi 16 octobre. Ils en ont informé leur proviseur et la rectrice. Le lendemain vendredi 17, ils se sont réunis devant les portes du lycée pour distribuer aux parents un texte les informant de leur décision et de leurs motivations.

D’abord, ce sont des ordinateurs qui ont été dérobés pendant l’été. Après la rentrée, le 1er octobre, ce sont quatre individus qui se sont introduits par le parking pour voler la moto d’un Conseiller d’Education. Ce dernier, suite à l’agression, est toujours en arrêt de travail. Le 6 octobre, plusieurs intrusions ont eu lieu, et des menaces ont été proférées à l’encontre de deux professeurs, qui ont déposé plainte. Le 9 octobre, deux élèves de BTS ont été agressés et rackettés à proximité de l’établissement.

Les intrusions dans les salles photo sont également monnaie courante le mercredi après-midi, quand il n’y a qu’un seul surveillant. La personne qui tient la loge à l’entrée du lycée est souvent la cible de menaces et d’invectives. Les enseignants dénoncent le manque de surveillants.

« Il n’y a que sept équivalents temps plein pour près de 1200 élèves », explique l’un des professeurs. « C’est largement insuffisant pour un établissement qui comporte deux bâtiments. » Ils demandent un CPE supplémentaire, le renforcement des effectifs à la loge, et des assistants d’éducation en nombre suffisant.


Pour en savoir plus: 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.