Sports

Football
/ Coupe : le Sdus se paye Noisy-le-Sec

Dimanche 8 octobre, au stade Auguste-Delaune, les Dionysiens fêtent leur deuxième but contre Noisy-le-Sec. (©) Djamel Izzouaouene.
Dimanche 8 octobre, au stade Auguste-Delaune, les Dionysiens fêtent leur deuxième but contre Noisy-le-Sec. (©) Djamel Izzouaouene.

Avant la rencontre, les footballeurs dionysiens du Sdus se le sont répété : Noisy-le-Sec, club de National 3, est une équipe comme une autre. Fort dans la tête, Saint-Denis a signé une victoire méritée (2-0) lors du 5e tour de la Coupe de France. Ce dimanche 8 octobre, les deux divisions d’écart n’ont pas sauté aux yeux des 200 spectateurs du stade Auguste-Delaune.

Dès le premier quart d’heure, les Dionysiens bousculent leur adversaire : la rencontre est physique, les duels sont âpres. Les défenseurs, eux, ne s’embêtent pas et balancent loin quand il le faut. C’est moche mais efficace. Noisy n’arrive pas à développer son jeu. Le Sdus déverrouille le match à la demi-heure en obtenant un pénalty sur une faute évidente. Ibrahima Goundiam marque en deux temps : le gardien réalise d’abord un arrêt mais remet le ballon sur le milieu qui transforme. Ce but libère les locaux mais réveille les visiteurs qui auraient pu recoller par deux fois au score. Trouvé sur une belle ouverture, l’avant-centre noiséen croise sa frappe qui passe juste à côté du poteau. Quelques minutes plus tard, Saint-Denis se fait une belle frayeur. Le gardien dionysien, Mehdi Fergani, fait une très mauvaise relance. Heureusement pour lui, l’adversaire ne profite pas de l’offrande.

La défense dionysienne est solide

Au retour des vestiaires, Noisy joue mieux et continue de pousser. Mais la défense dionysienne est solide. Moussa Hamdani, toujours bien placé, est impérial. Et à l’heure de jeu, le Sdus obtient un bon coup franc à moins de 30 mètres du but. S’il est bien tiré, les joueurs noiséens se loupent et le ballon arrive alors sur l’entrant Sosa Maluvunu qui crucifie le gardien. Le break est fait. Noisy n’y arrive plus, enchaîne les fautes, sans se créer d’actions dangereuses. Le Sdus aurait même pu corser l’addition en fin de match, mais Jean-Eudes Gomez touche le poteau.

Pour l’entraîneur adjoint Ahmed Zeggagh, ses joueurs doivent la victoire à leur « état d’esprit », à l’image de l’engagement total de leur attaquant et capitaine Moussa Koita, 34 ans. « Il montre aux jeunes que même à son âge tu peux faire les efforts, se réjouit-il. Ce match leur prouve qu’ils ont le niveau, cela donne confiance. » Le président de la section, Mourad Aïteur, savoure aussi. Cette qualification « montre que le club travaille sérieusement » depuis plusieurs saisons, souligne-t-il. « L’objectif reste le championnat, insiste Mourad. La Coupe de France, c’est la cerise sur le gâteau. On sait très bien qu’on ne va pas la gagner. On veut aller plus loin pour jouer une belle affiche.» Le 6e tour aura lieu le dimanche 22 octobre à Saint-Brice (R1) (*). Dans une autre coupe, la jeunesse a elle aussi fait le travail. En Gambardella, les moins de 19 ans ont atomisé 8-0 Nicolaïte-de-Chaillot.

Aziz Oguz
 

(*) Le tirage au sort a eu lieu le mardi 10 octobre. Saint-Denis (R2) a tiré Saint-Brice (R1). Les Dionysiens joueront à l'extérieur. Toutes les affiches à cette adresse.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.