Cultures

Artiste innovant
/ 2spee Gonzales dans votre salon

Le rappeur dionysien, habitué à se produire dans le métro ou dans la rue, donne maintenant des concerts dans les appartements privés pour un public restreint. Et privilégié.
2spee Gonzales innove en s'invitant chez vous pour un concert privé
2spee Gonzales innove en s'invitant chez vous pour un concert privé

Imaginez. Vous êtes en train de passer une soirée entre amis, l’ambiance est à la détente, quand soudain frappe à la porte le rappeur 2spee Gonzales venu pour vous livrer un show unique et privé. Depuis septembre, le MC dionysien développe le concept « J’irai rapper chez vous ». « Un jour, des gens m’ont appelé pour savoir combien je demandais pour venir jouer chez eux… Cela m’a donné tout de suite une idée. Puis j’ai déposé le concept à l’Institut national de la propriété intellectuelle », raconte 2spee Gonzales qui assure être à l’aise dans l’exercice. Muni d’une enceinte et de son micro, il rappe une heure au milieu d’un public restreint.

 

Après avoir écumé les rames de métro ou squatté le bitume avec sa bande, 2spee Gonzales a donc décidé d’étendre sa force de frappe. Et pour vous offrir une petite représentation privée il n’y a rien de plus simple. Il suffit de contacter le rappeur via les réseaux sociaux. « Une fois les coordonnées échangées, j’explique ce que je propose pour le show et ensuite j’adapte le tarif en fonction de la demande, car j’ai conscience que je ne peux pas assassiner les gens non plus. »

Trois clients ont déjà fait appel à ses services dont le collège La Courtille pour une visite en musique de Saint-Denis ou encore une bande d’amis qui l’ont fait venir pour l’anniversaire d’une fan à… Besançon ! Et le rappeur promet de faire jouer son carnet d’adresses. « Le minimum, c’est moi. Mais je peux venir en duo, voire plus, avec des rappeurs d’Ursa Major, Killabiz, Daddy Lord C… » En vrai businessman, le MC pense à tout. Il n’oublie pas d’apporter le « merchandising » (T-shirt, CD) pour promouvoir son crew et lui-même. « Que les gens nous appellent est déjà une victoire », admet-il. Pour développer son concept, il a même engagé des démarches en vue d’approcher certaines boîtes de production et même des chaînes de télévision : « Mais dans ce cas-là, on ne me suivrait pas moi, mais un artiste plus connu », assure-t-il.

Le concept des concerts privés à domicile n’est pas nouveau, de nombreuses start-up se sont lancées dans ce commerce. Les sites qui proposent ce type de services foisonnent sur Internet. Mais comme à son habitude, 2spee Gonzales souhaite rester maître du jeu, en totale indépendance, sans devoir passer par une plateforme. Et pour les fans qui ne peuvent se payer une prestation de leur rappeur préféré, de bonnes nouvelles devraient tomber courant 2017. Sur tous les fronts, 2spee Gonzales est actuellement en pleine préparation de son premier album solo.

Initialement prévu pour la fin d’année, le MC a préféré repousser l’échéance sur les conseils avisés du rappeur JP Manova. « Il m’a aidé sur certaines parties du mixage mais il m’a surtout expliqué qu’il fallait développer la communication », confie-t-il. Le Dionysien cherche à étoffer son équipe pour accompagner son projet au mieux. Difficile quand on est indépendant de se faire une place sur la scène du rap hexagonal, aussi tous les moyens sont bons. Gonzales s’est entouré du réalisateur Lamine Diakité pour la conception de Je fous ma vie en l’air, morceau swing-rap et titre phare de son album, dont il garde jalousement le nom. Affaire à suivre, affaire à souhait !

Maxime Longuet


Ses mixtapes dispo ici 
Contact : 2spee Gonzales est sur facebook.


Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.