Incendie immeuble
/ 17 rue catulienne - Demande de relogement pour les personnes seules

Nom ou initiales: 
Sara Goumon

Je tiens à témoigner de la situation actuelle de l'immeuble du 17 rue catulienne. J'étais logé dans un F1 (de 27 à 30 m²) dans cet immeuble, avant de me retrouver à la rue suite à l'incendie ayant eu lieu le 31 mars 2016 au soir.

Je suis très surprise qu'aucun média ne se soit donné la peine d'évoquer l'évolution de la situation du 17 rue catulienne. Je suis encore plus étonnée de n'avoir trouvé aucun article sur le sujet dans les colonnes du Journal de Saint-Denis ces derniers mois. J'ai l'impression qu'avec le JSD, quand c'est la faute de l'Etat, on fait plein d'articles. Mais quand la Mairie est responsable, on reste bien discret.

Je tiens à informer qu'une grande partie des habitants ont à présent pu être relogés au 17 rue catulienne. Ces relogements ont eu lieu fin août 2016. Mais je fais partie des dernières personnes qui ne peuvent pas retrouver leur logement. Une partie de l'immeuble demeure toujours inaccessible, et aucune explication ne m'a été donnée. La porte de mon appartement est bloquée, impossible de rentrer.

Pourquoi une partie de l'immeuble est encore inaccessible ? Péril imminent ? Arrêté de péril ? Je n'en sais pas plus. Je n'ai jamais été informée de rien. Aucune information, aucune transparence pour les locataires ! Je n'ai jamais reçu aucun courrier, aucun document écrit de la Mairie, aucun appel téléphonique ! Et les élus sont aux abonnés absents !

Le seul document écrit que j'ai reçu, c'est un arrêté de la Mairie attestant que je ne dois plus pénétrer dans l'enceinte de la Mairie pour manifester. C'est le seul document écrit que j'ai reçu de la Mairie. Pour la situation de l'immeuble, rien !

La copropriété avait prévu des travaux, juste avant que l'incendie ne survienne. Ensuite, ça a pris feu et on a tous été mis dehors ! Qu'est-ce qui a changé depuis l'incendie pour qu'une partie de l'immeuble soit devenue inaccessible ? J'ai du mal à comprendre, puisque aucune explication ne m'a été donnée.

Pourquoi cette partie était accessible avant l'incendie ? Et pourquoi elle ne l'est plus maintenant ? Les réponses de la Mairie ne sont pas claires. C'est du style : "On est en train de voir avec les architectes". De l'eau dans les murs ? C'était déjà le cas avant l'incendie, et cela n'empêchait pas de vivre dans cet immeuble.

Les seuls habitants qui ont été relogés, ce sont les familles avec enfants. Pour les personnes seules, cela a été beaucoup plus compliqué. Les assistantes sociales m'ont dit que je n'étais pas leur priorité, tout en sachant que je n'ai pas d'enfants. Même pendant la période de l'incendie, pour les appels au 115, ils avaient pris en charge seulement les familles avec enfants, mais pas les personnes seules.

Je ne sais pas ce que font les copropriétaires de l'immeuble, si ils font quelque chose pour les locataires ou non. J'avais entendu parler que les copropriétaires étaient allés manifester devant le syndic (Immodonia à Saint-Ouen), mais je n'en sais pas plus. Il vaudrait mieux pour les copropriétaires qu'ils fassent le nécessaire pour être indemnisés via les assurances.

L'immeuble était déjà insalubre. Maintenant c'est encore pire ! Question : est-ce que les copropriétaires ont le droit de percevoir un loyer ? Les locataires qui ont été relogés au 17 rue catulienne payent surement un loyer maintenant. Je doute qu'ils aient été relogés gratuitement, ça m'étonnerait beaucoup !
Les copropriétaires qui louent les appartements n'ont plutôt pas intérêt à médiatiser cette affaire, vu l'état de l'immeuble et des appartements.

J'avais lancé une pétition qui a recueilli à ce jour 3 427 signatures, pour le relogement des habitants. Merci à tous pour votre soutien :
https://www.change.org/p/pour-le-relogement-des-personnes-du-17-rue-catu...

Je tiens à remercier également une association de Saint-Denis pour m'avoir hébergée pendant 4 mois, après l'incendie ! Un grand merci à elle ! Sans cela, je me serais retrouvée complètement à la rue car je n'avais pas d'emploi stable et nulle part où dormir. A présent, je suis toujours sans logement et je n'ai toujours pas d'adresse postale personnelle pour recevoir mon courrier.

Incendie immeuble

Réactions

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.